Bascule totale ou transition progressive : 4 cas de figure pour passer à Dedicated Cloud





Cas 1 : Vous avez des Machines virtuelles, instances, VPS dans le cloud public



Dedicated Cloud vous permet de les regrouper dans votre espace 100% dédié. Vous pouvez les organiser, optimiser les coûts, augmenter le SLA, définir de meilleures stratégies pour la reprise ou la continuité d’activité. C’est l’offre idéale pour stabiliser un projet dans le temps et l’accompagner dans sa maturité. Vous gagnez en liberté avec l’accès à la couche de virtualisation (VAAS) pour définir des stratégies avancées. Vous n’êtes plus seulement root de vos machines, vous êtes le pilote de votre infrastructure virtuelle dédiée.

Vous avez des VMs dans le cloud public ? Estimez vos coûts dans le Dedicated Cloud ici.




Cas 2 : Vous avez une infrastructure virtualisée sur serveurs dédiés



Dedicated cloud va réduire le temps d’évolution, de migration et de déploiement. Comme OVH pilote le déploiement automatisé et la mise à jour des serveurs et des solutions de virtualisation, vous vous concentrez sur votre infrastructure virtuelle. Vous n’avez plus à concevoir des plans complexes pour assurer une disponibilité au niveau hardware, grâce au remplacement automatique à chaud des serveurs. Vous importez vos anciennes VMs dans Dedicated Cloud et disposez de plus de temps pour l’optimisation de vos stratégies.

Vous pouvez conserver un mix entre serveurs dédiés et dedicated cloud (on parle d’architecture hybride) connectés par réseau privé OVH (Vrack)




Cas 3 : Vous avez une infrastructure physique sur serveurs dédiés



Vous allez pouvoir transférer votre activité grâce aux outils développés par les éditeurs. Si vous avez choisi un Dedicated Cloud propulsé par VMware, vous pouvez utiliser l’outil gratuit VMware Converter. Si votre Dedicated Cloud est propulsé par Microsoft, vous pouvez utiliser Virtual Machine Converter. Le Dedicated Cloud vous permettra de vous affranchir de la gestion de serveurs dédiés, et de consolider votre architecture et l’utilisation de ressources.

Vous pouvez conserver un mix entre serveurs dédiés et dedicated cloud (on parle d’architecture hybride) connectés par réseau privé OVH (Vrack).




Cas 4 : Vous avez déjà un cloud Interne (Private Cloud) sur vos serveurs



Vous allez pouvoir transférer tout ou partie de votre activité (données, machines) dans votre Dedicated Cloud OVH sans changer de technologie ou d’architecture. Vous pourrez retrouver les mêmes solutions et licences que dans votre entreprise (VMware, VSphere) avec les dernières versions.

Vous allez réduire votre temps de maintenance, mise à jour et évolution de votre cloud. Ajouter un serveur dans votre infrastructure virtuelle ne prendra plus une demi-journée mais 5 minutes.

Vous coûts internes vont basculer de CAPEX à OPEX : Vous ne paierez plus les licences, hardware réseau mais allez pouvoir les louer et surtout les redimensionner en temps réel

Vous allez pouvoir définir des plans de reprise ou de continuité d’activité entre votre datacentre et un ou plusieurs datacentres OVH.

Grâce aux technologies standard, vous pouvez bâtir un cloud Hybride tout en vous asurant d’une portabilité et d’une réversibilité simplifiées !