Protection contre les attaques DDoS

Avec sa solution exclusive Anti-DDoS, OVH veille à ce que votre hébergement reste accessible en permanence, même en cas d'attaque !

DDoS, c'est quoi ?

Une attaque DDoS vise à rendre votre site indisponible, en surchargeant la bande passante du serveur ou en accaparant ses ressources jusqu'à épuisement. Les cas rencontrés concernent généralement des attaques de level (niveau) 7, le plus élevé, basées sur des requêtes PHP exécutées en nombre visant à saturer le système.


Aujourd’hui, les risques d’y être confronté sont plus présents et les alertes multipliées, du fait de la démocratisation de l’informatique et des outils pour y parvenir. Et ce n’est pas seulement le nombre des attaques recensées qui a augmenté, mais aussi leur charge brute, c’est-à-dire leur force à mettre à mal les infrastructures même les plus lourdes.


La sécurité, façon OVH

Garantir la sécurité et la pérennité des applications en ligne de ses clients, a toujours été une priorité pour OVH. Au fil des années, une expérience a été forgée pour anticiper, gérer et repousser ce type de problèmes. Ceci a permis de développer des outils intelligents et robustes, mis en place sur les gammes de serveurs dédiés et produits Cloud, capables de traiter des attaques massives.


Ces outils ont été adaptés et portés à d’autres produits, dont les hébergements web, qui avant cela ne disposaient pas de protection aussi affutée. Auparavant, il fallait souvent verrouiller un site subissant trop de requêtes, pour éviter que le phénomène nuise à tout le service et aux autres clients.


Désormais, pour contrer ces attaques, OVH intègre en série une solution de mitigation basée sur la technologie VAC. Il s’agit d’une combinaison exclusive de techniques qui analysent en temps réel et à haute vitesse votre trafic. Elles détectent et interceptent automatiquement les attaques, tout en laissant passer les requêtes légitimes. Par ailleurs, la répartition des charges s’effectue d’autant mieux que l’introduction de PHP-FPM permet une meilleure réactivité des serveurs. Il n’y a donc plus de risque d’engorgement du service.


Pour en savoir plus, découvrez la présentation complète de la protection Anti-DDoS.