Le cycle de vie des noms de domaine

Les étapes-clés de vie d’un nom de domaine sont une notion importante, notamment avant expiration. Pour anticiper et maîtriser sa stratégie, voici les points essentiels à garder en mémoire.

Un nom de domaine est enregistré pour une période donnée variant, selon les registres, de 1 à 10 ans. Il est possible de renouveler un nom de domaine à l’infini, mais sans renouvellement de la part du titulaire, le nom de domaine retombera dans le domaine public.
Dès le lendemain de sa période d’expiration, un nom de domaine traverse 3 phases successives avant de retomber dans le domaine public et d’être à nouveau disponible à la réservation.

Ainsi, en tant que propriétaire d'un nom de domaine qui atteint sa date d'expiration, vous pouvez facilement le récupérer pendant les 30 premiers jours suivants.
Pour les extensions nationales, le cycle de vie du nom de domaine est défini par le registre de chaque pays. Pour certaines extensions, il n'existe pas de périodes similaires aux extensions génériques, les noms de domaine pouvant devenir disponibles dès le jour de leur expiration.

Vous n’achetez pas un domaine, vous le louez
La première mauvaise interprétation est que l’on n’achète pas un nom de domaine, on le loue. Un nom de domaine est une sorte de CDD qui peut être renouvelé ou rompu (en cas d’infraction par exemple). En réalité, on achète le droit d'exploiter un nom de domaine pour une durée de 1 à 10 ans.
Dès lors que vous ne payez plus la redevance annuelle nécessaire à son maintien, le nom de domaine expirera et ne vous appartiendra plus.
Des sociétés sont même spécialisées dans la récupération des noms de domaine qui n’ont pas été renouvelés par leurs propriétaires dans le seul but de les leurs revendre plus cher.

Renouvelez pour plusieurs années
Que votre nom de domaine expire dans 1 ou 10 ans, cela n’a aucun impact sur votre référencement contrairement à ce que vous pourriez lire sur Internet. Cela ajoutera à votre tranquillité en n’ayant pas à vous soucier du réabonnement de votre domaine avant plusieurs années (10 ans maximum).

Renouvelez le plus tôt possible
Si vous savez que vous allez conserver un domaine, pourquoi attendre pour le renouveler et prendre le risque de rater l’échéance ? Ne remettez pas à demain ce qui peut être fait aujourd’hui.

Optez pour le renouvellement automatique
C’est la manière la plus simple de gérer son portefeuille de noms de domaine. Vous n’aurez à agir que lorsque vous souhaiterez résilier un domaine, ce qui arrive rarement. Ce système vient en substitution du renouvellement sur plusieurs années.

Pour vérifier l'état d'un nom de domaine : www.ovh.com/cgi-bin/whois.pl

Article suivant

Non, PHP n’est pas mort !