Pourquoi rejoindre l’aventure .XYZ ?

S’il y a bien une extension qui fait parler d'elle dans le paysage des new gTLDs ces derniers jours, c’est le .xyz.

Avec plus de 1 200 000 noms de domaine enregistrés à ce jour, le .xyz représente déjà à lui seul 17 % du marché des nouvelles extensions.

Pour en arriver là, Daniel Negari (CEO de la société XYZ.com exploitant le .xyz) a notamment multiplié les partenariats afin d’offrir plusieurs centaines de milliers de noms de domaine en .xyz pour l’achat de .com. Une pratique qui allait dans le sens de la volonté annoncée par Daniel Negari de propulser son extension au premier rang afin de concurrencer le .com.

Cette stratégie de gratuité a permis de faire parler du .XYZ, mais c’était sans compter sur l’effet Google.

Tout s’accélère en effet pour le .XYZ lorsque Larry Page lance Alphabet¹, nouvelle maison-mère de Google, et annonce que la société a choisi ABC.XYZ comme nom de domaine pour cette nouvelle structure.

La popularité de l’extension décolle immédiatement, le nombre d’enregistrements passant de 3 800 en moyenne à plus de 10 000 par jour, la semaine de l’annonce.

Et les utilisateurs dans tout ça ?

Comme toutes les nouvelles extensions, il n’y a ni avantage en termes de référencement ni inconvénient vis-à-vis d’un .com par exemple. De manière simple, que vous ayez un nom de domaine en .com ou en .paris, .ovh ou .xyz, vous serez traité de la même manière.

Certes, nous sommes encore loin des 120 millions de noms de domaine en .com, mais il y a fort à parier qu’avec l’aide du géant américain Alphabet, cette extension prenne une place incontournable dans le paysage Internet.

Mode, tendance, et peut-être bientôt un « must ». Comme pour Titanic, Avatar, Bienvenue chez les Ch’tis ou Intouchables… tout le monde en parle tellement que vous ne voulez pas rater quelque chose.

Même phénomène avec le .xyz. Et, après tout, c’est aussi l’extension multigénérationnelle.

Rejoignez l’aventure XYZ tant que votre nom de domaine est encore disponible : le .xyz est en promotion à 2,49 € HT au lieu de 9,99 € HT (jusqu’au 31 décembre 2015).

1. Larry Page a restructuré Google en créant Alphabet, la maison-mère de toutes les activités menées jusqu'ici par le moteur de recherche Google qui sera désormais l'une de ses filiales (la plus importante). En savoir plus : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/08/17/le-jour-ou-google-est-devenu-cyberpunk_4727497_4408996.html