Séance de rattrapage, qu’est-ce que Docker ?

Temps de lecture estimé : 2 minute(s)

*Attention, ce contenu a été publié il y a 3 années. Il n'est peut-être plus d'actualité.*

Destinée initialement aux développeurs et aux devops, la technologie de containérisation Docker connait un engouement grandissant, et tend à se démocratiser.

Séance de rattrapage, qu’est-ce que Docker ?

Docker, c’est quoi ?

Docker est une solution open-source de containérisation, visant à améliorer le déploiement des applications sur votre infrastructure. Le principe de containérisation diffère d’une virtualisation classique : sur un serveur virtuel, votre hyperviseur allait créer une machine virtuelle afin de faire tourner votre application. La technologie Docker révolutionne tout ! Docker remplace la couche de virtualisation, vos applications sont containérisées et directement hébergées sur votre machine. Comme dans le cas d’un vrai container, vu de l’extérieur, chaque application a des caractéristiques identiques et peut être transportée, puis emboitée de nouveaux vers une autre infrastructure.

La technologie de virtualisation vs. la containérisation Docker
La technologie de virtualisation vs. la containérisation Docker

Concrètement, qu’est-ce que cela va changer ?

Premièrement, l’application isolée par la containérisation fonctionne directement grâce aux ressources de votre infrastructure. A l’inverse de la virtualisation, l’application n’a pas besoin d’OS invité, son poids est donc considérablement réduit. Grâce à sa légèreté, elle pourra être facilement transportable d’une infrastructure à une autre.
Deuxièmement, dans le cas de la virtualisation, les ressources physiques de la machine sont partagées selon vos besoins, vers les différentes applications. Avec Docker, les ressources physiques sont allouées directement à vos applications. La containérisation est administrée par un outil d’orchestration, vous permettant de gérer de manière rapide et efficace vos pics de connexion.
Lorsque vous aurez besoin d’augmenter vos ressources, vous pourrez simplement ajouter de nouveaux containers, et les supprimer une fois votre pic de charge redescendu. La technologie Docker vous offre donc une scalabilité jamais égalée !

Docker se démocratise

La technologie de containérisation n’est pas nouvelle, mais connaît un intérêt grandissant avec l’arrivée du logiciel open-source Docker. Selon un sondage réalisé auprès des professionnels par Cluster HQ, Docker est de loin la technologie de containérisation la plus utilisée : parmi les personnes qui utilisent déjà la technologie de containérisation, 92% des répondants ont déjà essayé, ou sont en train d’utiliser Docker.

Taux de pénétration de la containérisation Docker dans les entreprises
Taux de pénétration de la containérisation Docker dans les entreprises

Selon une source relayée par Betanews , le nombre d’utilisateurs de Docker aurait quintuplé en moins d’un an, passant d’une base d’utilisateurs quasiment nulle, à plus de 6% en moins d’un an (évolution basée sur des hosts monitorés).

Enfin, la technologie Docker était focalisée sur les devops, et se répand maintenant vers des usages plus variés tels que le Big Data. Docker est également utilisé pour optimiser les coûts de ses infrastructures : elle permet notamment d’éliminer certains coûts liés à la virtualisation, comme celui de l’hyperviseur.

Avec une visibilité de plus en plus importante chez les grandes comme chez les petites entreprises, la technologie Docker a donc l’avenir devant elle. Si vous désirez en savoir plus, venez échanger sur la mailing-list Docker afin d’être tenu au courant de ce que nous allons proposer pour héberger vos conteneurs (docker-subscribe@ml.ovh.net).