#OVHSummit 2017 : keynote d’Octave Klaba, fondateur et CEO d’OVH

Temps de lecture estimé : 15 minute

Retrouvez l’intervention d’Octave Klaba, fondateur et CEO d’OVH. Keynote de l’OVH Summit 2017 – 17 octobre 2017 à Paris.

Cette année, OVH fêtera ses 18 ans. La majorité. Ça y est, on a fini de se structurer. On a déjà construit beaucoup de choses et tout s’accélère, mais pour moi, ce n’est que le début. On bascule dans l’âge adulte et une nouvelle phase de la vie commence. Je sens que maintenant je vais vraiment m’amuser.

Une stratégie long terme, car OVH est là pour durer

Si aujourd’hui OVH est déjà un succès, ce n’est pas un hasard. Dès le départ, on pensait long terme. C’est pourquoi la stratégie s’est toujours traduite par des lourds investissements. Pas une location court terme. Pas une vision sur six mois, un an ou deux ans. Non, le long terme, dix ans, vingt ans. Et aujourd’hui, on poursuit avec cette même recette, mais à l’échelle mondiale. OVH dispose de tous les financements nécessaires, et nous pouvons très facilement accélérer encore. En gros, le montant de nos investissements ne dépend que de vous. Si demain vous nous demandez 100 000 serveurs supplémentaires ou 100 millions de machines virtuelles, et bien on pourra vous les fournir ! C’est ça qui nous permet d’être sereins sur notre capacité à durer dans le temps. Oui, OVH est là pour durer.

En tant que directeur général d’OVH, mon rôle est de comprendre vos évolutions. D’anticiper le changement de vos business models et de vos besoins. Pourquoi ? Pour qu’OVH puisse aussi évoluer et continuer à vous accompagner. Et vous savez quoi ? J’adore ce job ! Je vois beaucoup de similitudes entre un directeur général et un développeur. Oui, un développeur ! Au lieu de développer un logiciel avec des algorithmes, au lieu de manipuler les données avec un code qui s’exécute sur les milliers de serveurs, j’organise une sorte de « logiciel humain », à travers une organisation de plusieurs milliers de collaborateurs, qui se développent, qui grandissent au sein de l’entreprise, tout ça pour répondre à vos besoins. Du matin au soir, je réfléchis à comment encoder la passion de nos collaborateurs pour être toujours plus « customer centric ». Comment garder l’agilité de nos débuts et continuer à innover, tout en devenant un partenaire pour les grands groupes avec lesquels nous travaillons désormais régulièrement ? Comment recruter 80 personnes par mois tout en continuant de rester proches de nos clients startup ? Je vois beaucoup de startupers dans la salle. Ça me rappelle des souvenirs. Je comprends bien vos problématiques, je suis passé par là.

L’ambition d’OVH : devenir un « Global, Hyperscale, Cloud Provider »

Il y a deux ans je vous disais « OVH n’est plus une startup ». C’est vrai. OVH n’est plus une start-up. Aujourd’hui, je vous dis « OVH est une multinationale ». Pour vous accompagner, nous sommes 2 100 collaborateurs avec de bureaux dans 19 pays. Cette année, nous réalisons une croissance de 30 % du chiffre d’affaires. Pour autant, je veux garder les ingrédients de notre succès qui nous permettent de rester proches de vous. Un vrai défi, que j’ai décidé de relever : en 2020 nous serons une entreprise de 4 200 personnes, avec un chiffre d’affaires proche du milliard. D’ailleurs, ça fait que quelques minutes que je vous parle et j’entrevois quelques regards interrogatifs. Chez OVH, le bien-être de nos équipes compte beaucoup. Comme vous le savez peut-être, on a recruté un Chief Happiness Officer, et on a construit une salle de sport à Roubaix Valley. C’est super car tout le monde s’y est mis, moi le premier. Oui, j’ai décidé de me lancer un défi, il y a 5 mois : perdre 18 kg d’ici le Summit. Done ! Se fixer les objectifs, bosser dur et les atteindre. C’est exactement l’état d’esprit que j’aime chez d’OVH.

Les 12 derniers mois ont été incroyables. Juste incroyables ! Tout va très vite pour vous. Et bien pour nous, c’est pareil. Vous vous transformez, et bien nous aussi. On investit beaucoup : 1,5 milliard d’euros sur cinq ans ; on recrute 20 nouveaux employés par semaine ; on construit un nouveau datacenter tous les 4 mois. Pour vous, OVH passe au « Next Level », et c’est justement le thème de ce Summit !

Vous le constatez tous les jours : le numérique est toujours plus présent dans notre quotidien. Et ça, ça veut dire que les usages du Cloud changent. Tous ces échanges virtuels, plus intenses chaque jour, passent par le Cloud. Passent par les réseaux. Passent par les datacenters. Et bien moi, je veux que ces échangent passent par nos datacenters, passent par nos réseaux, passent par notre Cloud, le OVH Cloud.

C’est grâce à vous, tous nos clients, qu’OVH est devenu le leader européen du Cloud. Et c’est génial ! Merci de nous faire confiance ! Quand je regarde mes concurrents, comme les américains, Amazon, Google, Microsoft, ou le chinois Alibaba, je suis super excité. Des concurrents comme ça, c’est très stimulant. Moi, ça me donne envie de les challenger ! Mais en même temps, je regrette de constater qu’OVH est le seul européen dans la liste, probablement parce qu’on n’a pas su créer les conditions pour qu’il y en ait d’autres. Et beaucoup d’entre vous me le disent : il nous faut du Cloud européen. Oui, il vous faut ce choix, il vous faut une alternative aux Américains et aux Chinois. C’est une forte responsabilité pour nous. C’est aussi pourquoi OVH passe au « NextLevel ». Au 21e siècle, pour être fort en Europe, il faut être présent partout dans le Monde. C’est pourquoi notre ambition est d’être l’un de leaders mondiaux du Cloud. Notre ambition est d’être « A Global, Hyperscale, Cloud Provider ».

De 27 à 50 datacenters à travers le monde, et du Cloud Public dans des datacenters privés

En un an, nous avons construit beaucoup de nouveaux datacenters. On vous a déjà annoncé les trois premiers, ceux implantés en Australie, à Singapour et en Pologne. Depuis, trois autres datacenters sont opérationnels, en Allemagne, en Angleterre, et en Virginie sur la côte Est des États-Unis. En parallèle, durant ces derniers douze mois, sur nos quatre sites historiques, Roubaix, Strasbourg, Gravelines et Beauharnois (près de Montréal), nous avons construit un nouveau datacenter supplémentaire par site. Et pour finir, nous avons déjà démarré la construction d’un datacenter sur la côte Ouest des États-Unis, en Oregon, et nous allons bientôt démarrer l’Espagne et l’Italie.

Concernant tous ces déploiements, vous nous donnez beaucoup de feedback très positif. Je vous remercie de prendre le temps de les partager avec nous. C’est en vous proposant tous nos services à travers ces 27 datacenters situés sur 12 sites dans le monde, que nous vous démontrons notre capacité à vous accompagner dans tous vos projets numériques. C’est en continuant à investir dans notre réseau mondial, qui interconnecte tous nos datacenters ensemble, qu’on simplifie et accélère le déploiement de vos projets dans le Cloud. Je veux aller plus loin. Dans les années à venir, je souhaite qu’OVH vous propose ses services à travers 50 datacenters partout dans le monde. Je veux vous faire une annonce. Je veux proposer nos services dans des « datacenters privés ». Pour nos clients grands comptes, OVH va proposer l’ensemble de son catalogue, c’est-à-dire l’ensemble de nos services en « pay as you go », avec du scale, basés sur les standards, avec de l’API, mais au sein de datacenters totalement privés et dédiés à un seul client. Oui, c’est totalement révolutionnaire. OVH vous annonce le Cloud Public dans des Datacenters Privés.

Zoom sur OVH US, une entité distincte et autonome

Les États-Unis sont le plus gros marché IT au monde, avec une compétition féroce. La vitesse d’exécution change tout. Les États-Unis, c’est là où OVH va vérifier s’il est vraiment innovant. Car là-bas, ce n’est pas le prix qui compte le plus, mais la valeur apportée par OVH à ses clients. Pour être à la hauteur de cette ambition et relever ce challenge, nous avions besoin d’une vraie équipe américaine. Une équipe expérimentée, avec l’état d’esprit OVH. Et cette équipe, nous l’avons trouvée.

C’est à cette équipe que j’ai délégué la responsabilité d’exécuter notre stratégie aux États-Unis. Ils sont pleinement autonomes, de sorte à créer une parfaite isolation des données entre nos clients américains et tous les autres clients. Et ça, c’est unique ! Je vais laisser la parole à Russell Reeder, le CEO d’OVH US. Il va notamment évoquer la récente acquisition de vCloud Air à VMware, et ce que cela apporte à OVH : nouveaux collaborateurs, nouveaux clients et capacités supplémentaires. Il parlera également du marché américain et de la stratégie que nous déployons sur ce territoire.

[Intervention de Russell Reeder, CEO d’OVH US et de Ray O’Farrell, EVT et CTO de VMware – Replay à venir]

En plus de parler anglais correctement, on voit qu’on a beaucoup de choses à apprendre de nos collègues américains. Pour moi, c’est très stimulant de parler avec Russ et son équipe à propos de la mise à en œuvre de notre stratégie aux États-Unis pour nos clients américains. Cela m’inspire beaucoup, parce que dans l’IT, les Américains ont souvent de l’avance. La question que je me pose c’est : comment faire profiter de cette avance à nos clients européens ?

OVH est devenu plus qu’un hébergeur de site web

De notre côté, en Europe et en France, je lis encore dans la presse « OVH, l’hébergeur de sites Web ». Et cela m’intrigue beaucoup, car OVH est devenu bien plus que ça. Tiens, autre chose. Il y a quelques semaines, un client grand compte me disait : « Octave, il faut que tu m’expliques ta stratégie ». Et dernièrement j’ai même lu un tweet assez drôle. Je me suis beaucoup interrogé parce que bien sûr que nous avons une stratégie ! On vient d’en parler, elle est claire non ? Et pourtant, qu’est-ce qui fait que ce n’est pas clair pour tous nos clients ? Qu’est-ce qui fait que ce n’est pas clair pour certains d’entre vous ? Pour m’aider à répondre à cette question, j’invite sur scène notre Chief Digital & Marketing Officer, Xavier Perret.

Réorganisation des services d’OVH autour de 3 nouvelles marques

Octave Klaba : Bonjour Xavier ! Pourquoi, certains de nos clients font ce type de feedback, alors que la stratégie d’OVH est pourtant claire ?

Xavier Perret : OVH n’a pas de problème de stratégie. En fait OVH s’est développé si vite qu’il y a un décalage entre son positionnement et son image. Si on veut se renforcer à l’international, mais aussi continuer à innover et répondre aux attentes de tous nos clients, sans changer cet état d’esprit qui fait notre succès, on doit s’adapter. On a décidé de simplifier nos offres autour de seulement trois marques, trois marques plus claires et lisibles que nous allons lancer dans les semaines et mois qui viennent dans tous les pays d’OVH.

Tout d’abord, et parce que la raison d’être d’OVH est désormais le Cloud, nous créons la nouvelle marque OVHcloud. OVHcloud, c’est pour toutes les entreprises qui vivent de plein fouet la transformation digitale et qui doivent en retirer toutes les « opportunités marché ». Si vous cherchez de nouveaux clients dans le monde à travers le déploiement de votre site e-commerce ; construire des plateformes de sous-traitants ou de partenaires dans le secteur de l’aéronautique par exemple ; faire évoluer vos processus business ou votre relation client dans la banque-assurance ; développer l’internet des objets dans le smartbuilding : OVHcloud est fait pour vous.

Octave : Aujourd’hui ce segment de marché, correspondant  aux offres que nous regroupons sous OVHcloud, représente chez OVH, déjà, 50%, de notre chiffre d’affaires, et ceci avec une croissance annuelle de 50%. Oui, une croissance de 50%. C’est juste énorme !

Xavier : OVHcloud, cela s’adresse à toutes les entreprises, quels que soient votre legacy, votre histoire et votre infrastructure, votre configuration initiale. OVH adapte ses standards, que vous cherchiez du Cloud Public, Privé, Hybride. Vous avez des besoins critiques, des exigences fortes en termes de résilience, de scalabilité mais aussi évidemment de sécurité, c’est ça que propose OVHCloud.

Octave : OVHcloud, c’est donc les trois types de Cloud, du stockage, du PaaS, du réseau, en pay as you go, en standard, avec de l’API pour tous ces clients. Au-delà des produits, il y a aussi un changement au niveau du service.

Xavier : OVHcloud vous accompagne dans la transformation de vos processus et dans la structuration technique de vos projets avec des solutions architectes et des ingénieurs avant-vente. Pour accompagner les processus dans vos entreprises, les équipes de vente sont à vos côtés. Pour vous conseiller au quotidien, et en cas d’un incident, les équipes TAM (Technical Account Managers), sont là 24 heures sur 24. Évidemment pour vous, et pour vos partenaires technologiques associés.

Octave : donc OVHCloud, c’est l’ensemble des produits Cloud avec du Professional Services, pour vous accompagner dans votre transformation. Et ça, c’est vrai, partout dans le monde.

Xavier : Exactement, la gamme de services et la marque sont mondiales : si vous voulez travailler sur un périmètre mondial avec un seul interlocuteur, un seul compte, vous travaillez avec notre équipe US. Mais si vous voulez être en dehors du Patriot Act, et bien vous travaillez avec notre équipe européenne. Et ça, on est les seuls à vous le proposer.

Octave : Ça, c’est hyper fort : un seul point de contact mondial pour avoir tous les services, partout, dans tous nos datacenters partout dans le monde. Option Patriot Act ou sans Patriot Act. Nos clients historiques, on ne les a pas oubliés non plus.

Xavier : OVH répond depuis des années à ces clients qui veulent un service de Cloud performant et adapté à leurs besoins, ni plus, ni moins. Et qui veulent aussi payer en euros ou en dollars et prévoir leurs dépenses. Vous connaissez tous les gammes So you Start, Kimsufi, VPS…  Et bien nous allons les regrouper sous une seule marque : OVHspirit, pour vous proposer l’essentiel d’OVH, l’esprit d’OVH.

Octave : OVHspirit c’est 3 mots : performance, performance, et performance dans le Cloud. Aujourd’hui, c’est 25 % de notre chiffre d’affaires. Et il nous reste à annoncer la 3e marque, vous savez, le Roubaisien qui héberge les sites web, celui qui propose les noms de domaines, les comptes e-mail, les comptes Exchange, l’accès à Internet, la fibre, la téléphonie. Ça, c’est le rôle de la 3e marque…

Xavier : Oui, pour l’ensemble de l’univers Web et Télécom, ce sera OVHmarket. OVHmarket, c’est tous ces services de connectivité, hébergement, bureautique, software as a service… quel que soit votre domaine d’activité. Que vous soyez auto-entrepreneur, profession libérale, PME, associations, OVHmarket vous facilite la vie numérique, vous fait gagner du temps. Du temps à consacrer à votre propre business.

Octave : Résumons les 3 marques : OVHcloud un cloud scalable et mondial ; OVHspirit : le cloud avec la performance adaptée à vos besoins ; enfin, OVHmarket pour fournir l’ensemble des services numériques aux PME.
OVH, c’est aussi un écosystème de partenaires, et on a quelque chose pour eux. L’idée des 3 marques vient aussi du constat de la difficulté que nous avons eue à proposer des programmes partenaires simples.

Xavier : Exactement ! Avec cette clarification autour des 3 marques, nous allons enfin pouvoir sortir des offres de partenariat adaptées à chacun des écosystèmes. Pour OVHcloud, des partenariats avec nos distributeurs, intégrateurs, SSII, mais aussi avec les éditeurs de logiciels et  ISV. Pour OVHspirit, vers nos partenaires wholesale du Cloud, et les revendeurs en marque blanche de nos offres cloud. Et évidemment pour OVHmarket nos partenaires Webagencies, installateurs télécom et tout ce tissu local d’entreprises qui fournissent des services indispensables de connectivité et de bureautique aux entreprises non IT.

Octave : Voilà ! 3 marques, 1 programme de partenariat par marque. Et on y va jusqu’au bout : 1 seul espace client pour tous.

Xavier : Oui, simplifier nos marques n’a de sens que pour délivrer une relation client simple. L’objectif est bien de pouvoir configurer ses services, les modifier, bref, interagir avec OVH de façon simple avec un seul espace client dans chacune des gammes de services.

Octave : Voilà, cette simplification autour des marques, cette clarté autour de l’écosystème, c’est ça notre « Next Level » pour vous offrir l’environnement adapté à vos besoins. Merci Xavier !

Je vous ai parlé de notre stratégie. Je vous ai parlé de notre ambition. Voilà comment nous faisons pour nous rapprocher encore plus de vous. OVH est de plus en plus international, OVH démarre aux États-Unis, performe en Europe, et grandit très vite, mais nous restons proches de vous, de vos besoins, de vos préoccupations votre quotidien. C’est grâce à votre confiance que je vois OVH durer dans le temps.