#OVHMeetup : Drupal et accessibilité web à l’heure des CMS API-First

Temps de lecture estimé : 2 minute(s)

Les CMS « API first », c’est-à-dire dotés d’interfaces d’édition de contenu minimalistes, mais exposant des API utiles pour pousser les contenus automatiquement sur un grand nombre de canaux, ont gagné en popularité.

Ces CMS « headless » dissocient entièrement back-end et front-end, ce dernier étant construit côté client à l’aide d’une technologie Javascript du type React, Angular ou Ember. Une évolution qui offre une grande liberté aux équipes de développement, et s’explique par la diversification croissante des supports, depuis les applications mobiles ou les bots conversationnels, jusqu’à l’IoT.

Revers de la médaille : en laissant entièrement la main aux développeurs concernant l’affichage du contenu, les CMS API-first font reculer l’adoption des bonnes pratiques d’accessibilité web, sur lesquelles travaille notamment la communauté Drupal depuis plus de 10 ans.

Or, l’accessibilité web, concept défini par le W3C comme « la problématique de l’accès aux services et contenus en ligne non seulement pour les personnes handicapées et les seniors, mais aussi de manière plus générale pour tous les utilisateurs qui ne disposent pas du confort offert par un ordinateur de bureau situé dans une pièce tranquille », est un enjeu essentiel dans le développement des services numériques.

Lors de l’#OVHMeetup qui a eu lieu le 16 janvier à Lille, Théodore Biadala, responsable technique UX chez OVH et développeur du cœur Javascript du projet Drupal depuis 2012, a évoqué :
-l’évolution de Drupal vers des solutions « headless » ;
-les plans de Drupal en rapport avec l’évolution de WordPress (version Gutenberg) ;
– des exemples de sites Drupal découplés ;
– les types de problèmes auparavant gérés par Drupal qui réapparaissent avec une utilisation API (le routage, les images dynamiques, etc.), et particulièrement tout ce qui est en rapport avec l’accessibilité.


La seconde partie du Meetup était animée par Jean-Pierre Vilain, expert en accessibilité chez Access42.

Il évoque l’enjeu majeur que constitue la prise en charge de l’accessibilité par les systèmes de gestion et de génération de contenu, et l’utilisation de frameworks et bibliothèques basés sur JavaScript.
Après avoir présenté les fondamentaux de l’accessibilité et les besoins utilisateurs, Jean-Pierre Vilain évoque les outils méthodologiques mis à disposition par WAI, illustrés en France par le RGAA pour les contenus et le référentiel CMS pour les interfaces de gestion de contenus.
Puis il aborde les enjeux et les contraintes de l’accessibilité des frameworks et des bibliothèques JavaScript par l’intermédiaire de l’API ARIA notamment.
Enfin, sont listées les ressources mises à disposition par le RGAA et plus spécifiquement dédiées aux CMS et aux bibliothèques et frameworks JavaScript.

Responsable Technique UX