OVH « business angel » numérique

Temps de lecture estimé : 3 minute(s)

*Attention, ce contenu a été publié il y a 4 années. Il n'est peut-être plus d'actualité.*

Infrastructures et ressources numériques, expertise technique, OVH met un dispositif d’accompagnement complet au service des entreprises innovantes dans les NTIC. Officiellement lancé le 17 juin en partenariat avec EuraTechnologies* lors des Euratech’Days, ce programme est, dans un premier temps, destiné aux startups incubées et accélérées par le pôle lillois. Explications avec Adélaïde Moulière et Maxime Hurtrel, en charge du programme incubateur chez OVH.

Maxime Hurtrel, responsable du programme incubateur chez OVH, et Raouti Chehih, directeur général d’EuraTechnologies lancent leur partenariat en faveur des startups.
Maxime Hurtrel, responsable du programme incubateur chez OVH, et Raouti Chehih, directeur général d’EuraTechnologies lancent leur partenariat en faveur des startups.

Concrètement qu’offrez-vous aux startups ?

Maxime : Nous proposons de leur fournir gratuitement les infrastructures et ressources informatiques dont elles ont besoin pour leur projet, pendant 18 mois, à hauteur de 6 000 euros par projet. VPS, serveurs dédiés, cloud dédié et public, elles auront le choix parmi une gamme élargie de services des marques OVH.com, So you Start et RunAbove. Les projets retenus bénéficieront d’un accompagnement individualisé à l’entrée, avec accès à nos experts maison aussi bien pour choisir l’infrastructure qui correspond le mieux à leur projet d’aujourd’hui, que pour imaginer celle qui accompagnera leur croissance.

 

Et en retour qu’attendez-vous des incubés ?

Adélaïde : Il n’y a aucun engagement financier. Nous souhaitons que les incubés nous fassent part de leur feedback sur l’utilisation de nos services et nous fassent connaître leurs nouveaux besoins pour que nous restions au plus près des utilisateurs innovants. La seule contrepartie attendue relève de la communication, notamment des témoignages utilisateurs, des cas d’usage…

 

Quelles sont les valeurs ajoutées de votre programme incubateur par rapport à ceux déjà existants ?

Adélaïde : La durée de 18 mois et le coaching. La plupart du temps, l’accompagnement s’arrête au bout d’un an. Et nous avons voulu aller plus loin avec le coaching individualisé. Il ne s’agit pas d’offrir une simple tirelire dans laquelle piocher. Il s’agit de contribuer efficacement à la viabilité et à la pérennité d’un projet innovant.

Maxime : À noter également que, contrairement à d’autres programmes du même type, celui d’OVH est ouvert à toutes les startups, incubées et « accélérées », c’est-à-dire aussi bien les entreprises qui démarrent leur activité que celles qui enregistrent déjà un chiffre d’affaires.

 

Comment les entrepreneurs intéressés peuvent-ils candidater ?

Maxime : La seule condition est de faire partie d’un incubateur partenaire d’OVH. Nous avons sélectionnée 10 projets pour lancer le programme cet été. Dès la rentrée, tous les accompagnés d’EuraTechnologies recevront les procédures de souscription. Ensuite, nous ouvrirons à d’autres incubateurs technologiques. Nous démarrons avec les entreprises de notre univers métier, dans notre région d’origine. Mais nous voulons étendre cette action à toute la France, et même au monde.

 

Quels sont les objectifs d’OVH avec ce programme ?

Adèlaïde : Une des missions que nous nous sommes fixées cette année est de nous rapprocher de nos clients et communautés. Dans cette logique, nous avons lancé un programme écoles et universités. C’est dans cette continuité que s’inscrit le programme incubateur. OVH a récemment lancé deux nouvelles marques : So you Start à destination des startups et RunAbove pour les développeurs qui ont des projets à forte croissance. Avec ce programme nous comptons renforcer et développer notre écosystème.

*EuraTechnologies est l’accélérateur d’entreprises digitales de la métropole lilloise.