Loi sur le renseignement, vote de l’amendement de l’article L.851-4

Temps de lecture estimé : 0 minute(s)

*Attention, ce contenu a été publié il y a 4 années. Il n'est peut-être plus d'actualité.*

 

Les hébergeurs français entendus par le gouvernement

Le groupement d’hébergeurs qui avait signé le 10 avril dernier un communiqué conjoint appelant M. Manuel Valls à reconsidérer le projet de loi sur le renseignement débattu depuis lundi à l’Assemblée nationale, a rencontré hier M. Bernard Cazeneuve, M. Emmanuel Macron et Mme Axelle Lemaire.

À l’issue de cette réunion, des engagements concrets à la préservation des données personnelles et au caractère ciblé, limité dans le temps et non systématique de ce dispositif de surveillance ont été apportés. Cette concertation, bien que tardive, a permis d’aboutir à l’amendement de l’article L.851-4 débattu et voté hier soir.

L’AFHADS, IDS, Ikoula, Gandi, Lomaco, Online & OVH, présents lors de cette réunion, resteront extrêmement vigilants dans les 18 mois à venir quant à l’application et l’utilisation de ce nouveau dispositif.