Comment accompagner la croissance des éditeurs de logiciels ?

Temps de lecture estimé : 4 minute(s)

*Attention, ce contenu a été publié il y a 4 années. Il n'est peut-être plus d'actualité.*

Les éditeurs de logiciels connaissent une croissance d’environ 30 % par an. Un chiffre qui s’explique par le fait que, de la R&D à la commercialisation des produits, le logiciel est une brique essentielle de la transition numérique que connaissent toutes les entreprises. Or ce sont les éditeurs déjà passés au modèle cloud SaaS, encore très minoritaires, qui tirent cette croissance. Dans ce secteur d’activité fortement dominé par les acteurs américains, comment soutenir la réussite des Français ? C’est la question à laquelle OVH répond à travers la SAAS Academy, en amont, et son Marketplace, en aval.

Comment accompagner la croissance des éditeurs de logiciels ?

L’enjeu est effectivement de taille. Avec environ 3 000 éditeurs, le secteur du logiciel représente un important gisement de croissance et de création d’emplois. Pourtant seuls 9 % ont effectué le changement de modèle technologique et économique vers le SaaS. Cette transition qui impose une transformation radicale des entreprises traditionnelles est un pas difficile pour beaucoup(1).

Un programme de transition vers le SaaS

C’est de ce constat qu’est née l’idée d’un programme complet d’accompagnement des éditeurs, la « SAAS Academy », un projet inscrit dans le « Plan Cloud » (2) co-piloté par Octave Klaba, fondateur et CEO d’OVH, et Thierry Breton, PDG d’Atos. De la sensibilisation aux opportunités et aux risques, à la mise en place et suivi technique d’un business plan, puis au financement de cette transformation, «  il s’agit d’aider les éditeurs de logiciels à résoudre les trois problèmes que nécessite la transition : la technique, la vente et la partie financière  », expliquait récemment aux Échos Alban Schmutz (3) , vice-président chargé des affaires réglementaires chez OVH.

Lancée en décembre dernier à l’initiative d’OVH, Intel, IBM, HP, Microsoft, VMware et Crayon, et portée par plusieurs institutions du secteur (4) , la SAAS Academy est passée à l’action le 14 janvier 2015. Une première session de sensibilisation a ainsi été organisée dans les locaux du pôle de compétitivité Cap Digital à Paris, accueillant une dizaine d’éditeurs. « Les échanges ont principalement porté sur la conduite du changement, les enjeux techniques et financiers ainsi que le programme de coaching proposé autour de trois thématiques-clés : évolution des modèles économiques et des ventes, évolution des technologies, financement des projets de transformation. La présentation détaillée du programme s’est prolongée par une discussion informelle avec les animateurs. L’intérêt des participants était bien palpable », plusieurs éditeurs ont déjà annoncé vouloir suivre le coaching commente Karim Azoum, responsable chargé de relations alliances stratégiques chez OVH. « Ce type de session va être proposé dans plusieurs villes de France. Ensuite, la SAAS Academy a pour objectif de mettre en place le coaching d’au moins 120 éditeurs sur 3 ans, parmi les 600 qui auront été sensibilisés », ajoute-t-il. Pour connaître les prochaines dates et s’inscrire aux sessions, rendez-vous sur saasacademy.fr

Un marketplace pour toucher les clients

Pour les éditeurs déjà passés au SaaS, les problématiques sont évidemment d’une autre nature. Parmi les principales : comment rendre ses solutions accessibles aux clients ? Comment maximiser leur visibilité et distribution en ligne ? Afin de répondre à cette préoccupation et mettre en relation éditeurs et utilisateurs de logiciels en mode SaaS, OVH a amorcé la mise en place de son propre Marketplace (place de marché). Dédié aux services pour les professionnels, le Marketplace d’OVH représente en effet une opportunité pour mettre en avant ses solutions logicielles sur les sites d’un groupe qui attire plusieurs millions de visites qualifiées par mois.
Actuellement en phase de test, cette plate-forme accueille spécifiquement les services d’entreprises tiers s’appuyant sur les infrastructures d’OVH. CRM, solutions de messagerie, logiciels d’envoi d’emails ou de gestion du temps, gestionnaire de sites e-commerce, CMS, ERP, une vingtaine d’entreprises commercialisent ainsi leurs offres dans cette phase de test. « Cette première version du Marketplace nous permet de de réfléchir avec nos clients aux futurs services associés. La dématérialisation grandissante des logiciels et le succès des places de marché spécialisées auprès des utilisateurs laissent augurer que ce mode de distribution n’en est qu’à ses débuts », conclut Alexandre Morel, VP Sales and Marketing d’OVH.

1. http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0204019643117-la-longue-marche-des-editeurs-de-logiciels-vers-le-cloud-1075842.php?bvC3SPqbiBgq7bBa.99
2.Plan « Nouvelle France industrielle » sur le cloud computing dont la feuille de route a été approuvée en juin 2014.
3. http://www.http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0204020669775-un-plan-de-coaching-sur-mesure-pour-aider-les-editeurs-1075735.php
4.Avec le soutien de l’Association française des pôles de compétitivité (AFPC), l’Association Transition Plus (ATN+), le Syntec Numérique, l’Association française des éditeurs de logiciels et solutions Internet (AFDEL), l’association EuroCloud, Bpifrance et la Direction générale des entreprises (ex-DGCIS).