10 mesures pour le Plan Cloud

Temps de lecture estimé : 3 minute(s)

*Attention, ce contenu a été publié il y a 4 années. Il n'est peut-être plus d'actualité.*

Octave Klaba, DG d’OVH et Thierry Breton, ancien ministre et PDG d’Atos, ont été choisis par le gouvernement pour piloter le Plan Cloud dans le cadre des 34 Plans de la Nouvelle France Industrielle. Après s’être entourés d’une dizaine d’autres acteurs (Cegid, Talentsoft, Prestashop, CozyCloud, JoliCloud, Orange, Bull, Numergy, Cloudwatt et INRIA), ils ont lancé large consultation recueillant une centaine de contributions. Toutes ces contributions ont été compilées et synthétisées, pour structurer un rapport de 10 propositions. Ce dernier a été remis le 31 Janvier à Arnaud Montebourg.

Les propositions ont été travaillées dans le sens de l’intérêt général, pour le développement à fois de l’écosystème français de la « production » de cloud (éditeurs de logiciels, hébergeurs, recherche, etc.), et pour faciliter son adoption et l’apport de valeur ajoutée que cela peut représenter pour les citoyens, les entreprises, les administrations, et les collectivités locales et territoriales. C’est l’ensemble du tissu économique français qui peut en tirer profit.
Au nombre de 10, les actions proposées concernent à la fois le développement de l’offre (5) et de la demande (5). Sans qu’il s’agisse d’un ordre de priorité, les voici :

Mesures en faveur de la demande

1. Accès à des labellisations de nature à accroître les niveaux de confiance et de sécurité : labellisation « Secure Cloud » pour les acteurs hébergeant et traitant les données sur le territoire européen selon des normes contractuelles de qualité et de sécurité élevées.

2. Exemplarité de l’action publique et création d’une place de marché numérique (de type « appstore ») d’applications validées pour les collectivités locales : passage au Cloud de l’informatique de l’Etat, des organismes publics et des collectivités locales ; mise en place de « places de marché numériques » (de type « appstore », sur le modèle du G-Cloud au Royaume-Uni) d’applications validées à destination des collectivités locales (et, plus largement, des entités publiques) apportant des garanties en termes d’adéquation fonctionnelle et de sécurité.

3. Neutralité/ Priorité Cloud dans les marchés publics : mise en place de procédures de marché public assurant au minimum une neutralité vis-à-vis des offres Cloud (option de réponse Cloud proposée systématiquement) et promouvoir une politique du « Cloud First » pour affirmer la volonté de l’État dans le domaine.

4. Adoption du Cloud par les entreprises (en tant qu’utilisateurs) : amplifier l’accompagnement des entreprises, et notamment des PME, vers le Cloud et la création ou l’extension de relations numériques avec leurs clients ; création de places de marché numériques de solutions pour PME.

5. Adoption du Cloud par le grand public : Clouds personnels avec noms de domaines personnels, gestion d’identité numérique, espaces de documents administratifs, espaces Clouds pour les élèves et étudiants.

Mesures en faveur de l’offre Cloud

6. Garantir un traitement sécurisé des données en Europe et selon le droit européen, avec application de normes élevées de qualité et de sécurité dans le Cloud : un espace européen de confiance ouvert à tous les opérateurs (européens ou non) respectant des règles harmonisées de qualité de service et de protection des données devrait être créé.

7. Faire de la France et, plus largement, de l’Europe les lieux privilégiés de l’installation de data centers (actions IaaS) : fiscalité de l’investissement, facilitation des connexions réseaux et électriques.

8. Dynamiser et accompagner la transition vers le Cloud des éditeurs de logiciels (actions SaaS et PaaS) : créer une « plate-forme Tremplin » globale comprenant les moyens nécessaires à la transformation Cloud des offres des acteurs de l’informatique, avec une attention particulière aux éditeurs (offres SaaS et PaaS).

9. Soutenir l’innovation dans les services Cloud fondés sur les usages : développer des services Cloud correspondant aux besoins de communautés d’utilisateurs (éducation, santé, seniors, ville intelligente…).

10. Créer un observatoire du Cloud et renforcer les formations, l’attractivité et l’organisation de la filière .

L’intégralité du Plan Cloud sera mis en ligne très prochainement.