« Infra as code », démarrer Terraform avec OVH

Temps de lecture estimé : 4 minute(s)

Yann Degat, aujourd’hui « Solutions Architect » chez OVH, a bien roulé sa bosse avant de rejoindre l’équipe en charge de Public Cloud. Responsable innovation technique chez Oui SNCF (anciennement Voyages SNCF), ce développeur formé sur Java est devenu devops il y a déjà plusieurs années. Et depuis cinq ans qu’il crée des infrastructures cloud pour des startups et des grands comptes, il pratique assidûment « l’infrastructure as code ».

Client d’OVH bien avant d’en être un collaborateur, Yann connaît bien les forces et les faiblesses de l’entreprise, comme il connaît tout autant les solutions et les outils proposés par les grands fournisseurs américains.

Pour lui, le concept de cloud européen est fondamental et ce n’est pas un hasard s’il a rejoint OVH. Dans cette optique, l’un des objectifs qui lui tient à cœur est justement de mieux faire connaître et utiliser le cloud du leader européen, à l’égal de ceux proposés par les fournisseurs américains. C’est pourquoi il s’attelle à améliorer l’accompagnement dans l’utilisation des solutions d’OVH, des services sur lesquels il a lui-même passé quelques nuits blanches.

Son expertise l’amène à dire qu’aujourd’hui, « l’infra as code n’est plus optionnelle. C’est LA manière de travailler, le chemin nominal pour bâtir une infrastructure cloud, d’autant plus dans un contexte microservices et multitechnologique ». Et en tant que devops, dans ce contexte d’automatisation, il considère que sa mission est de « chercher sans relâche les meilleurs outils. »

Plusieurs fournisseurs de cloud, au-delà des solutions qui leur sont propre, convergent vers des solutions opensource et multi providers. Dès lors, quand un utilisateur projette de bâtir une architecture en « infrastructure as code », il a davantage de chance d’utiliser les clouds déjà intégrés sur ces outils.

Et OVH dans tout ça ? « Il fallait montrer qu’OVH était là aussi et manifester notre présence auprès de la communauté des Devops. » explique Yann. 

Le choix de Terraform 

Plusieurs outils d’orchestration cloud permettent de faire de « l’Infrastructure as code ». Pour Yann, c’est le logiciel Terraform* qui répond le mieux au besoin, « car il a été, dès le départ, conçu pour gérer tout le cycle de vie de l’infrastructure. Et aussi parce qu’il est open source et bénéficie d’une communauté très active. » Enfin, c’est aussi parce qu’il supporte plusieurs fournisseurs que Yann en a fait une priorité. « Dans une perspective d’infrastructure multitechnologique et/ou multicloud, Terraform permet de décrire de l’infrastructure à provisionner chez différents fournisseurs ». Pour Yann, « choisir son orchestrateur, c’est un peu comme un artisan avec sa propre boîte à outils ! Chacun sélectionne ceux avec lesquels il est le plus à l’aise. L’important reste ce qu’on fait avec. Les recettes Terraform que nous écrivons vont nous permettre de démontrer toute la valeur de notre plateforme et tout ce que l’on peut faire avec OVH. »

Les premiers templates disponibles 

Partager, c’est l’une des autres valeurs fondamentales de Yann, qui a déjà commencé à mettre à la disposition de la communauté devops, les premiers packages de bonnes pratiques qu’il a mis au point, dans des modules Terraform. Ainsi, ses premiers templates disponibles sont :

  • Créer un réseau privé multirégion
    « Tous les devops en ont besoin, et ça reste assez complexe quand il faut tout créer de A à Z. Là, l’utilisateur prend le template, donne ses variables d’entrée et en quelques minutes, il obtient un réseau privé multirégion prêt à accueillir une infra hautement disponible ! » . L’utilisateur va ainsi accéder au réseau de fibre en propre d’OVH et bénéficier gratuitement du trafic entre régions. https://registry.terraform.io/modules/ovh/publiccloud-network/ovh/0.1.2
  • Comment déployer un cluster OpenStack sur OpenStack
    Ce dernier cas d’usage, utile notamment pour monter des environnements de développement, est aussi particulièrement adapté pour tester et déployer les dernières versions mises à jour de la plateforme OpenStack dès que celles-ci sont disponibles. Le template sera très prochainement partagé.

Et, pour démarrer l’utilisation de Terraform avec OVH, Yann a écrit un tutoriel préalable, en ligne ici :  https://github.com/ovh/terraform-ovh-commons

Restez connectés, d’autres templates sont en préparation.

 

 

 

* Mis au point par HashiCorp, pour la création et la gestion des infrastructures IT dans le cloud, Terraform est écrit en langage Go et fonctionne en mode « Infrastructure as code ». Il permet aux opérateurs d’administrer l’infrastructure grâce au code au lieu de procéder à un traitement manuel de celui-ci. https://www.terraform.io/