OVH lance les « Bars à Datas »

Pourquoi créer des « Bar à Datas » ?

À Lille, Paris, Montréal et Strasbourg, il sera bientôt possible d’aller dans un Bar à Datas déposer ses giga-octets directement dans le Cloud. Pour le lancement de ces lieux de proximité, OVH a en effet choisi des grandes villes, reliées par un réseau en fibre optique à ses propres datacentres sécurisés et dédiés à cet archivage. C’est dans des quartiers branchés, qu’OVH ouvrira ces nouveaux temples de la « numérique attitude » qui font rimer Cloud et Food, et dans lesquels l’hébergeur proposera un service de restauration rapide, burgers et sushis, à volonté.
« Les données stockées en ligne ne représentent encore qu’une infime partie du stockage numérique actuel explique Octave Klaba, fondateur et directeur général d’OVH. Parmi les freins majeurs à l’adoption du Cloud, il y a le temps, la qualité des réseaux et les modalités de transfert qui ne sont pas toujours optimums pour de grandes quantités de données. Aujourd’hui la moyenne de données détenues par un particulier représente une à plusieurs centaines de gigas, ce qui peut prendre plusieurs jours de transfert pour les meilleures liaisons et les mieux équipés. Il était nécessaire de faciliter l’accès au Cloud. »
En effet, 90 % des particuliers qui disposent d’un ordinateur archivent leurs données sur disque ou les gravent. La quantité de fichiers et données conservée à ce jour par les professionnels et les particuliers chez eux ou dans leur entreprise est énorme… et à leurs risques et périls. Selon le célèbre cabinet d’études IDC, 50 % des données mondiales ne sont pas sécurisées. Beaucoup se lamentent quand survient un incident conduisant à la perte irrémédiable de données inestimables : documents administratifs, vidéos, photos… Chaque jour, les cambriolages, les pannes de disques durs, les effacements involontaires, les accidents domestiques multiplient les cas. Or les données sont irremplaçables.

Le Cloud sous le signe de la convivialité

Les besoins de conseil et d’accompagnement pour accomplir ses premiers pas dans le Cloud sont également un des points-clés de ce nouveau concept. Interrogé, un bêta testeur lillois répond : « Je suis rassuré de pouvoir aller moi-même déposer mes données sur un serveur et de choisir la formule qui me convient. C’est simple, rapide, ça aurait pu s’appeler le fast-cloud . »
Pour rendre leur venue agréable et faciliter la transition vers le monde virtuel, des conseillers hologrammes programmés par les développeurs OVH, accueilleront les utilisateurs et leur offriront au choix une Datacolada ou un Cloudy Mary de bienvenue.
Ambiance geek assurée autour des tables numériques avec écran HD incrusté pour suivre en direct l’avancement de l’upload.
Les clients pourront remettre leurs données numériques sur une grande variété de supports disponibles (disque durs, clés USB, etc.). Et, en fonction de la taille du dépôt, le disque sera soit vidé immédiatement sur place sur un serveur local sécurisé, soit conservé pendant une durée de 24 heures puis restitué au client.
Le client pourra ensuite accéder de manière totalement sécurisée à l’ensemble de ses données directement depuis Internet et les mettre à jour au fur et à mesure.
Les services offerts par les Bars à Datas ne se limiteront pas au dépôt. « De nombreux utilisateurs expriment également un besoin de réversibilité, ils veulent pouvoir récupérer facilement leurs données. Aussi ils pourront commander en ligne des retraits sur support qui seront ensuite préparés. Ils n’auront plus alors qu’à venir les rechercher, les Bar à Datas restant ouverts tard dans la nuit », ajoute Octave Klaba.
Côté restauration, les connaisseurs apprécieront la carte « Cloud Delight » conçue par le chef cuisinier d’OVH. Au menu : Filets de poulet à l’ana-NAS, Makis en vRack, Big Data Burger©, Distribution de sushis, Spécialité du Manager, Sandwich glacé au pain d’épices et CaFedora gourmand.

Un contre-pied par rapport à la concurrence

Alors que beaucoup de fournisseurs FAI et téléphonie avaient opté pour des boutiques visant à fournir des moyens (réseaux, terminaux) pour pousser du contenu vers le grand public, OVH parie sur le transfert du particulier vers les datacentres. Le lien est plus fort, bâti sur la confiance, la proximité et la transparence, valeurs historiques d’OVH.
Dans cet esprit, OVH prévoit également de se doter d’une flotte de « Datas Trucks », des camions itinérants et sécurisés qui proposeront les mêmes services de transfert de données et restauration. Ils feront halte dans les principales villes de France et du Canada et seront également disponibles pour des événements « Cloud & Food », séminaires et soirées d’entreprises, enterrements de vie de garçon, mariages et Bar Mitzvahs.