La gestion d'une attaque DDoS

Étape par étape, découvrez le système conçu par OVH pour stopper une attaque DDoS



Le serveur est opérationnel

Les services sont accessibles depuis Internet. Le trafic transite par le backbone de notre réseau, arrive dans nos datacenters, puis est traité par le serveur qui renvoie les réponses vers le Web.


Début de l'attaque DDoS

L'attaque est lancée depuis un ou plusieurs sites Internet et arrive dans notre backbone. Grâce à notre capacité excédentaire en bande passante, elle ne sature aucun lien. L'attaque atteint alors le serveur, qui commence à la traiter. En même temps, l'analyse du trafic détecte qu'un DDoS est en cours et déclenche la mitigation.




Mitigation de l'attaque grâce au VAC

La mitigation intervient en quelques secondes. Le trafic entrant sur le serveur est aspiré par notre solution VAC. Ces équipements ont une capacité totale de 4 Tbit/s. L’attaque est alors bloquée sans limite de taille ou de durée et quelle que soit sa nature. Le trafic légitime n’est pas bloqué et arrive sur le serveur. Ce processus est également appelé automitigation et est totalement géré par OVH.

Fin de l'attaque DDoS

Une attaque DDoS est onéreuse à lancer, surtout si elle se révèle inefficace. Au bout d’un certain temps, elle finit donc par s’interrompre. Notre solution Anti-DDoS se désactive d’elle-même par la suite tout en restant prête à parer toute nouvelle attaque.

Découvrez vite la technologie permettant de bloquer les attaques DDoS sans impact sur votre activité !


Public Cloud

En savoir plus


Private Cloud

En savoir plus


Serveurs dédiés

En savoir plus


Serveurs Game

En savoir plus