Retour express sur 2012

La tour n°1 de BHS a une capacité de 10 000 serveurs. 36 tours identiques sont prévues à BHS.

En février 2012, le centre de données SBG 1 (Strasbourg) livre ses premiers serveurs dédiés, en mars au Canada BHS (Beauharnois) démarre également, puis c’est au tour de RBX5 (Roubaix). En parallèle, OVH lance la construction de RBX6, ainsi que celle de SBG 2, 3 et 4. Et dans le même temps, l’hébergeur acquiert un terrain à Gravelines pour y bâtir un centre de données (nom de code GRA) d’une capacité de 450 000 serveurs à terme. Son lancement est prévu en avril 2013.

OVH construit son réseau depuis 2006. Elle en choisit tous les équipements et le gère avec ses propres équipes.

OVH continue d’étendre son propre réseau mondial en fibre optique et multiplie par 2,5 sa capacité de trafic, passant de 21 points de peering en début d’année à 33, sur 3 continents. Cette infrastructure unique offre notamment une capacité de 200 Gbps entre l’Europe et l’Amérique du Nord.

Outre-Atlantique, une cinquantaine de collaborateurs sont prêts pour la commercialisation des solutions d'OVH sur le continent nord-américain.

Déjà forte de 15 filiales, 12 en Europe et 3 sur le continent africain, OVH est désormais présente au Canada et aux États-Unis. Au total, les 130 salariés qui travaillent à l’international génèrent 25% des revenus de l’entreprise.

Le groupe vise une croissance de 100% de ses effectifs d'ici 2015.

Franchi peu avant l’été, le cap des 500 collaborateurs paraît déjà presque loin à l’approche du 600e. Pas moins de 170 candidats ont été recrutés sur l’année et les perspectives pour 2013 sont tout aussi prometteuses. En comptant les emplois directs (600) et indirects (400), ce sont près de 1 000 personnes qui travaillent aujourd’hui pour le groupe. Et pour faciliter la vie de ses collaborateurs, OVH a ouvert une crèche d’entreprise, OVH.Kids, sur son site de Roubaix.

Alban Schmutz, fondateur d'Oxalya, et Octave Klaba, fondateur d'OVH.

Le spécialiste français du calcul haute performance (HPC) rejoint OVH au début de l’automne. Les 20 collaborateurs d’Oxalya s’installent dans les bureaux parisiens de l’hébergeur, au-dessus du centre de données P19. Ensemble, les équipes d’Oxalya et d’OVH travaillent à une offre de HPC à la demande.

Le trophée a été remis par VMware à l'équipe multilingue d'OVH.

Lancées en janvier, les offres de Cloud dédié d’OVH comptent déjà 50 000 VM (machines virtuelles) déployées et font une entrée remarquée sur la scène internationale avec 3 récompenses successives aux VMworld. D’abord primée « VMware Service Provider » en février à Las Vegas, « Dedicated Cloud » obtient à Barcelone, les distinctions « vCloud Service Provider of the Year » et « vCloud Datacentre ».

OVH conçoit, assemble et assure la maintenance de ses serveurs dans ses centres de données.

En décembre, OVH atteint les 140 000 serveurs hébergés dans ses 11 centres de données, un chiffre en croissance constante. Du côté de la production, 2012 est l’année des records avec 7 000 serveurs produits au mois de novembre sur les propres chaînes d’assemblage d’OVH.

Les utilisateurs des principales villes françaises peuvent se connecter à Internet via OVH.fr.

OVH achève la première partie de son planning de dégroupage de NRA. Les offres xDSL d’OVH sont désormais accessibles en direct à Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux et Paris et le FAI gère 20 000 connexions.

En moyenne, un client aura attendu 1 minute 16 pour parler à un conseiller.

C’est le nombre d’appels et de mails reçus et traités par les conseillers commerciaux et techniques du support client. Ce dernier qui a également atteint un taux de décrochage de 92% des appels vise pour 2013 95%, le standard le plus élevé du marché.

L'équipe juridique d'OVH voit des années d'efforts récompensées.

Après plusieurs années de bataille juridique, OVH remporte ses procès contre Telecity/redbus et la Mairie de Paris.

OVH propose 91 extensions pour les noms de domaines.

A fin 2012, le nombre de noms de domaine gérés par OVH flirte avec les 3 000 000, un seuil qui devrait être prochainement franchi.