OVH NEWS | ACTUALITÉ, INNOVATION ET TENDANCES IT


Découvrir, comprendre et anticiper









Le 11 / 07 / 2017
Partagez

Dossier rédigé par Jean-Daniel Bonnetot


OVH accélère avec OpenStack


Vendredi 9 juin, les trois personnalités à la tête de la Fondation OpenStack ont fait le déplacement jusqu’à Roubaix, là où se trouve le siège social européen d’OVH. Jonathan Bryce (@jbryce, Executive Director), Mark Collier (@sparkycollier, COO) et Thierry Carrez (@tcarrez, Vice President of Engineering) sont venus rencontrer une partie de l’équipe à l’origine de l’offre Public Cloud d’OVH. Avec plus de 150 000 instances et 100 pétaoctets de données stockées, cette solution entièrement basée sur OpenStack s’appuie l’une des plus importantes infrastructures exploitant la solution open source cofondée par la NASA.






OpenStack : l’âge de raison


Le dernier rapport distribué par l’OpenStack Foundation en avril 2017 en dresse le constat chiffré : avec un nombre d’infrastructures sous OpenStack en production qui a triplé en trois ans, OpenStack est désormais un projet mûr, voire mainstream. Et, alors que les premiers cas d’usage — PaaS, SaaS, Dev/Test et Continuous Integration / Continuous Delivery — sont encore majoritaires, on voit apparaître de nouvelles utilisations, en particulier l’hébergement de bases de données, le web hosting, le big data ou encore l’hébergement d’applications business comme les CRM (Customer Relationship Management).

Corollaires et facilitateurs de cette adoption massive d’OpenStack, les outils compatibles se multiplient :

  • en SDK, dans l’ordre, on a les librairies officielles Python, jclouds® (Java), FOG (Ruby), net (.net), Gophercloud (Go), php-opencloud (php), Pkgcloud (Node.js) ;
  • en outillage, on a la CLI (Command Line Interface) officielle, Terraform, Ansible et d’autres encore.



OVH, porte-parole des demandes des utilisateurs finaux


Dans ce contexte, la fondation OpenStack s’intéresse de près à ceux qui, comme OVH, déploient OpenStack à grande échelle et recueillent les retours d'expérience de très nombreux utilisateurs finaux. Des utilisateurs du Cloud Public OVH qui, régulièrement, rapportent des besoins de services supplémentaires, ou des cas usages non répertoriés susceptibles d’enrichir la couverture fonctionnelle d’OpenStack.

C’est pourquoi un partenariat renforcé avec la fondation OpenStack, qui dessine l’avenir du projet, fait sens. La fondation voit dans OVH un porte-parole d’une catégorie importante (et en forte croissance) d’utilisateurs – les utilisateurs de cloud public – et OVH souhaite en contrepartie s’investir davantage dans l’écosystème OpenStack, en proposant un maximum de produits OVH pilotables via l’API OpenStack, tout en ajoutant à l’offre Cloud Public une disponibilité sur de nouvelles zones géographiques en dehors de celles déjà proposées (France et Canada).



OVH, porte-parole des demandes des utilisateurs finaux




Recrutement de spécialistes OpenStack


Pour mener à bien ces différents projets, et augmenter le rythme des contributions apportées au code d’OpenStack et partagées avec la communauté, OVH cherche aujourd’hui à s’entourer d’ experts OpenStack supplémentaires (pour postuler : ovh.com/ca/fr/careers/)

Grâce à cette rencontre, la fondation OpenStack connaît maintenant mieux OVH : son mode de gouvernance, son fonctionnement interne, ses particularités et les technologies déployées au sein de ses centres de données. Une découverte approfondie de l’envers du décor, qui permettra sans doute une collaboration plus fructueuse encore à l’avenir, au-delà du soutien plus classique apporté par OVH à la fondation, sous la forme de ressources informatiques notamment.