OVH NEWS | ACTUALITÉ, INNOVATION ET TENDANCES IT


Découvrir, comprendre et anticiper












Le 05 / 01 / 2017
Partagez

Dossier rédigé par Hugo Bonnaffé


OVH au CES 2017 : soutenir l’innovation, telle est notre mission


Pour la deuxième année consécutive, OVH se rend au Consumer Electronic Show de Las Vegas. L’événement, dont la cinquantième édition se déroule du 5 au 8 janvier prochain, est devenu la vitrine mondiale de l’innovation technologique, tous domaines confondus. Octave Klaba, fondateur et CTO d’OVH, s’est envolé pour le Nevada entouré des équipes du Digital Launch Pad. Le CES est l’occasion de détecter les tendances émergentes et les besoins qui en découlent en termes d’hébergement et de traitement de données. C’est également l’endroit idéal pour réaffirmer le soutien indéfectible du leader européen du cloud aux projets innovants, et en particulier aux startups des 137 pays dans lesquels OVH compte des utilisateurs.





La French Tech en force


Incontournable pour les entreprises qui souhaitent lancer un produit, rencontrer des distributeurs, séduire des investisseurs et se faire repérer par les médias internationaux (pas moins de 6 900 journalistes ont été accrédités en 2016, soit davantage qu’aux Jeux olympiques rapporte La Tribune !), le CES est aujourd’hui un rendez-vous immanquable pour OVH. En tête du textclassement 2016 des levées de fonds de la French Tech, le leader européen de l'infonuagique vient y soutenir, en tant que partenaire de Business France, les entreprises de la French Tech. Lesquelles constituent la deuxième plus importante délégation au sein de l’Eureka Park, l’espace d’exposition dédié aux startups. Au cœur de la prochaine révolution industrielle, l’IoT sera à nouveau l’un des axes majeurs du CES 2017. Et l’Internet des objets, qu’il soit B to C (pour rendre la maison intelligente notamment) ou B to B (pour équiper les usines du futur) se révèle être un domaine d’excellence pour les entreprises hexagonales.



Déjà 500 startups accompagnées par le Digital Launch Pad


Le salon sera un moment fort pour les équipes du Digital Launch Pad, le programme d’accompagnement des jeunes pousses lancé en octobre 2015 par OVH. L’entreprise française Plume Labs, venue présenter au CES son capteur personnel d’exposition à la pollution (lequel a déjà séduit des investisseurs à hauteur de 4 millions d’euros), se trouve être la 500e startup soutenue par le Digital Launch Pad. Un cap symbolique, qui démontre l’engagement d’OVH au profit des projets à fort potentiel basés sur des technologies cloud, à travers la fourniture gratuite d’infrastructures performantes et évolutives pour accélérer la mise sur le marché des solutions développées par les startups.



Un fonds d’investissement en réflexion


Octave Klaba, qui a toujours revendiqué l’esprit startup de l’entreprise qu’il a créée en 1999, bien qu’elle soit devenue un groupe mondial de 1 500 collaborateurs, réfléchit à la création d’un fonds d’investissement à titre personnel. Visage du seul fournisseur de cloud d’envergure mondiale non américain, Octave Klaba compte diriger ses investissements en priorité sur les startups spécialisées dans les services IaaS et PaaS, qui constituent les deux couches du cloud qui se superposent aux serveurs physiques pour offrir aux développeurs et aux entreprises un environnement clé en main pour héberger leurs projets.



L’explosion des données, la face cachée du CES


En 2013, nous nous étions amusés à calculer la hauteur cumulée des serveurs OVH empilés les uns sur les autres. Cela équivalait à 20 fois la tour Eiffel. Il en faudrait 35 aujourd’hui pour égaliser la hauteur cumulée des 260 000 serveurs qu’OVH met à la disposition de ses clients à travers le monde (ou 70 x la hauteur de la réplique de la tour Eiffel qui trône face à l’hôtel-casino Paris Las Vegas, moitié moins haute que l’originale). Et cela va encore s’accélérer, avec le déploiement de nouveaux centres de données autour du monde. Car, si les objets présentés au CES constituent la partie visible de l’innovation technologique, la partie cachée est bien plus impressionnante encore. Il s’agit des centres de données où sont accueillis et traités les volumes exponentiels de données générés par l’IoT, les voitures connectées, les capteurs photo et vidéo à 360°, etc. qui feront le bonheur des visiteurs du salon. L'institut de recherche IDC avait ainsi pronostiqué en 2014 que l’Internet des objets allait contribuer à « doubler la taille de l’univers numérique tous les deux ans. » Il se pourrait qu’on y arrive plus vite que prévu. Cela donne le vertige, mais n’y pensez plus, OVH y pense pour vous. Profitez, bon CES !




Pour rencontrer nos équipes :


Zone Eureka Park (level 1, Hall G) les 6 et 7 janvier.
Et pour suivre notre live-tweet de l'événement : @ovh_dlp