Nouvelles instances SSD sur Cloud Public

OVH a revu sa gamme d’instances Cloud Public. Auparavant exclusivement composée d’instances HA Block Storage, la gamme accueille désormais deux nouveaux groupes d’instances SSD Low Disk Latency, spécialement conçues pour obtenir des performances élevées en entrée/sortie (E/S) et réduire la latence.

Jusqu’à aujourd’hui, les instances Cloud Public étaient uniquement basées sur Ceph, une technologie nous permettant de répliquer trois fois les données. Cette triple réplication offrait donc une sécurité de stockage optimale. Bien qu’extrêmement fiable, Ceph limitait les performances des instances du fait de la latence induite par le système de stockage des données sur le réseau. Nos clients nous ont donc demandé de réfléchir à une nouvelle gamme d’instances pour répondre à des cas d’usages comme l’utilisation de bases de données transactionnelles nécessitant un stockage à faible latence.

L’équipe Cloud Public OVH a donc décidé de créer deux nouveaux groupes d’instances basés sur des disques SSD. Non répliquées, les données sont stockées en local et sont immédiatement accessibles. Le premier groupe, Instances RAM SSD répond à des besoins de gestion de bases de données transactionnelles ou NoSQL (comme Cassandra ou MangoDB). Le second, Instances CPU SSD, regroupe des instances capables de gérer du calcul à haute performance ou du jeu en ligne.

Ces deux nouveaux groupes d’instances complètent l’offre existante. D’un côté, des instances garantissant une sécurité des données optimale avec une triple réplication, de l’autre, des instances conçues pour accéder extrêmement rapidement aux données grâce à l’utilisation de disques SSD. Ce doublement de la gamme d’instances Cloud Public sera suivi dans les prochaines semaines de la mise à disposition de nouvelles instances EG à partir de 20 euros pour des usages généralistes.

La page présentant les instances Cloud OVH a été mise à jour.