Présentation générale de VMware ESXi

La grande spécificité de ce produit par rapport aux autres, c’est qu’il s’installe directement sur la couche
matérielle (on parle d’hyperviseur Bare Metal). Il n’est pas nécessaire d’installer un système d’exploitation
« hôte » pour installer VMware ESXi.
VMware ESXi est un hyperviseur qui permet une gestion précise des ressources pour chaque machine virtuelle,
et de meilleures performances.
Une machine virtuelle est en fait un assemblage de plusieurs fichiers.
Ce système de fichiers possède plusieurs caractéristiques, la plus significative étant qu’il est capable de gérer
plusieurs connexions concurrentes.
ESXi dispose également de mécanismes très précis pour la gestion de la mémoire partagée, comme la
récupération de la mémoire inutilisée ainsi que la déduplication et la décompression des pages mémoires.

vMotion

Cet outil permet de migrer une machine virtuelle d’un serveur ESXi à l’autre « à chaud », c’est-à-dire sans
interruption de service. Cette opération est possible lorsque les serveurs hôtes utilisent des microprocesseurs
compatibles (les hosts proposés par OVH sont compatibles) et que l’espace de stockage des fichiers des
machines virtuelles se trouve partagé sur un SAN ou un NAS.

DRS (Distributed Resource Scheduler)

Cet outil permet la répartition de charges entre plusieurs serveurs ESXi.
Plusieurs modes de fonctionnement sont disponibles. Par exemple, il est possible de laisser DRS gérer
automatiquement l’allocation des ressources entre serveurs ESXi.
DRS s’appuie sur le mécanisme de vMotion pour déplacer des machines virtuelles entre les différents serveurs
ESXi au sein d’un même cluster. On peut aussi créer des règles d'affinitées afin de grouper ou séparer des VMs sur
un ou plusieurs ESXi. (Ex. : un AD primaire et secondaire).

VMware FT (Fault Tolerance)

Cette option de vCenter créé un cluster de serveurs ESXi en les associant.
La technologie « vLockStep », sur laquelle repose le cluster FT, permet à la VM du serveur secondaire d’exécuter
la VM du serveur principal en parallèle. Seul le serveur principal exécute les écritures vers le disque ou vers le
réseau : le serveur secondaire exécute la même VM, en parallèle, sans réaliser les écritures.
En cas de panne du serveur principal, vCenter le désactive explicitement. Cela permet au serveur secondaire de
prendre le relai afin d’assurer la continuité de fonctionnement de cette VM.
ATTENTION ! ! !
Cette fonctionnalité n'est pour le moment pas supporté sur le Private Cloud.

vCenter

vCenter est un outil de gestion permet d’administrer d'une manière centralisée l’ensemble des machines virtuelles et des hôtes physiques d'un environnement virtuel. À travers cette interface, il est également possible de gérer :
  • les alarmes de supervision (CPU/RAM) ;
  • les templates (enveloppes de systèmes d’exploitation préconfigurés) ;
  • l’utilisation des options (HA, vMotion, DRS).