Prérequis

Dans ce guide nous vous expliquerons les modifications possibles sur une machine virtuelle (le détail de la fonction "edit settings" sur VMware).

Il est nécessaire d'avoir créé une machine virtuelle au préalable, en utilisant le guide suivant :

Modification matérielle

Toutes les modifications décrites ci-dessous doivent être réalisées depuis votre Private Cloud sur vSphere en effectuant un clic droit sur une machine virtuelle, puis "Edit Settings"
.

La mémoire (RAM)

L'allocation de mémoire vive peut à tout moment être modifiée à condition que celle-ci soit éteinte. (La fonctionnalité VMware Hot Add permet d'effectuer cette opération sur une machine allumée à partir d'un host L).

Pour cela vous pouvez déplacer le curseur affiché à l'écran afin d'obtenir la mémoire souhaitée :
Pour l'ajout à chaud via Hot Add veuillez vous rendre ici
.

Le processeur (CPU)

Il est possible de modifier le nombre de CPU alloués à la machine virtuelle lorsque la machine est éteinte (il est possible de le faire avec une machine allumée à partir d'un Host L grâce à la fonctionnalité VMware Hot Add)
Pour l'ajout à chaud via Hot Add veuillez vous rendre ici
.

La Carte graphique

Vous pouvez définir les paramètres de la carte vidéo en modifiant :
  • la détection automatique ;
  • la sélection de résolution manuelle ;
  • le nombre de Mo réservés à la vidéo sur la RAM.
.

Le Disque dur

Vous pouvez à tous moment redéfinir l'espace du disque virtuel sur votre machine en modifiant l'espace alloué :
Il vous est également possible de sélectionner le type de disque (SATA ou IDE) ainsi que le type de stockage (persistant ou non persistant).

Le stockage persistant permet la conservation des données lors du reboot d'une machine.
Le stockage non persistant quant à lui, a la particularité de ne pas conserver les données : si vous effectuez un reboot de la machine, toutes les données seront alors effacées.

Grâce au bouton "Add...", vous pouvez ajouter un second disque sur la machine à tout moment, que la VM soit allumée ou éteinte.
.

Le Lecteur CD/DVD

Il vous permet de monter facilement une image de votre datastore :
IMPORTANT ! ! !
Il est nécessaire de cocher la case "Connect at power on" afin que le lecteur soit détecté et donc votre iso chargé.
.

La carte réseau

Cela vous permet de choisir le type de carte que vous souhaitez configurer sur la machine virtuelle, ainsi que le type de connexion (VM Network ou LocalportGroup).

Le VM Network permet de mettre une machine virtuelle sur le réseau public (avec une IP RIPE) ou sur un réseau local entre les hosts.

Le LocalPortGroup permet uniquement la communication via un réseau privé, et se limite au host (seules les VM d'un même host peuvent communiquer entre elles).

Vous pouvez utiliser le guide suivant pour la configuration :

Configuration et options avancées

.

Options générales

Cette option vous permet de modifier le type de machine sélectionné lors de la création de la VM, ou simplement de modifier le nom de celle-ci.
.

vApp Options

Cette option donne la possibilité de définir de manière plus précise le type d'IP souhaité, ou les paramètres OVF de la machine virtuelle.
.

VMware Tools

Cette rubrique permet de gérer les actions des boutons utilisés par les outils VMware.
Le bouton "Stop" par exemple, peut effectuer un shut down sur la VM, ou un power off.
.

Options avancées

Les options avancées vous permettent d'affiner les réglages de votre machine. Dans cette rubrique, vous pouvez activer ou désactiver l'ajout de CPU et de RAM à chaud, grâce à l'option "Memory/CPU Hotplug". Cette option nécessite cependant de posséder au minimum un host L ou supérieur.

Une seconde option porte le nom de "SwapFile Location". Par défaut, OVH configure cette option de manière à placer le fichier de swap de la machine virtuelle directement sur le host, et donc dans le cas du Private Cloud, sur les disques SSD. En utilisant cette configuration, vous obtiendrez de meilleures performances en lecture / écriture.

Cependant, si par exemple vous configurez une machine virtuelle avec 12Go de mémoire vive, VMware placera automatiquement un fichier de swap de 12Go sur le local storage de 30Go. Le disque risque de ce fait d'être très rapidement full.

À noter également que si vous utilisez cette option, vous ne bénéficierez plus de la protection que vous offre la fonctionnalité HA.

Pour cela vous pouvez modifier l'option afin que le fichier de swap soit toujours lié à la vm et donc placé sur le NAS avec le .vmx et .vmdk.