Résumé

.

Pré requis

Nous allons vous présenter l'installation du plugin VMware Data Recovery sur le vSphere.

Vous devez avoir au préalable installé vSphere Client sur votre machine :

IMPORTANT !!!
Si vous utilisez la connexion RDP fournie lors de la création de votre compte il ne sera pas nécessaire de faire l'installation de VMware Data Recovery.

Installation

Une fois connecté sur votre vSphere vous aurez un menu "Plugs-in" sur le haut de la fenêtre :
Vous arrivez ensuite sur la fenêtre des plugs-in et VMware Data Recovery (VDR) se trouve en bas de cette fenêtre :
Il vous suffit ensuite de cliquer sur le lien "Download and Install..." pour lancer l'installation de VDR.
Durant l'installation il vous suffira de cliquer sur next et d'accepter la licence.

Une fois l'installation terminée vous aurez une nouvelle icône sur la page d'accueil de votre Private Cloud :
.

Déploiement template VDR

Il est ensuite nécessaire de déployer le template VDR fourni par OVH pour créer la machine virtuelle qui vous servira de backup.
Pour cela, rendez-vous dans la vue VMs and template et effectuez un clic droit sur le template puis "Deploy virtual Machine from this template..." :
Une fois la machine virtuelle démarrée, vous devez la configurer pour qu'elle puisse avoir accès au réseau public.
Pour cela il sera nécessaire d'utiliser une IP publique.

Voici la console de la machine que vous devez obtenir :
Il vous faut sélectionner "Configure Network" et ensuite ne pas sélectionner DHCP.

Vous pouvez utiliser le guide de configuration d'ip sur une machine virtuelle :

Le login et mot de passe par défaut de la VM sont :

login : root
mot de passe : vmw@re

Nous vous conseillons de modifier rapidement ce mot de passe, car il est repris sur l'interface Web de gestion du VDR. (sur le port 5480)

Configuration

Lors du premier lancement de VDR, il vous sera demandé un login et un mot de passe il sera alors nécessaire de saisir les identifiants d'accès au vSphere reçus dans votre mail d'activation du Private Cloud :

- via le client vSphere

  * Vous pouvez le télécharger sur   : https://pcc-178-32-194-8.ovh.com/client/VMware-viclient.exe
  * adresse IP/Nom    : pcc-178-32-194-8.ovh.com
  * nom d'utilisateur : admin
  * mot de passe      : xxxxxxxxx

Une fois ces informations saisies une fenêtre de configuration rapide apparaîtra pour paramétrer votre première tache de sauvegarde.

L'interface vous demandera alors le disque de destination des sauvegardes.
Si aucun disque n'est détecté, vous devrez ajouter un deuxième disque sur la machine virtuelle.
Pour cela vous pouvez utiliser le guide suivant :

Une fois le disque présent vous pourrez le monter (l'interface vous demandera de le formater ou VDR le fera pour vous) et vous verrez alors ce menu :
.

Montage en CIFS

Vous pouvez également monter un disque en CIFS dans la limite de 500Go. Pour cela rendez vous dans l'onglet configuration de VDR puis Destination.
La mention "Add Network Share" s'inscrira en haut à droite :
Une fois sur ce menu il vous sera demandé l'url de ce stockage ainsi que les identifiants d'accès :
Vous aurez ensuite la possibilité de choisir les plages horaire sur lesquelles vous souhaitez effectuer ces backups ainsi que la fréquence de sauvegarde.

Une fois la tache créée vous verrez apparaître un backup job qui correspond à ce que nous venons de configurer :
.

Exemple de backup Job :

Voici un exemple de configuration complète d'un backup job.

Choix des machines à backuper :
Le choix du disque pour stocker les backups :
Les heures de sauvegarde planifiées :
La fréquence de sauvegarde :
.

Exemple de restauration d'un backup

Vous devez cliquer sur l'onglet "Restore" et ensuite sur le bouton "Restore"
Vous pouvez ensuite sélectionner les machines virtuelles à restaurer ainsi que des options de restauration (le datastore, connexion de la carte réseau, power on de la vm...) :
ATTENTION !!!
Attention à ne pas mettre la carte réseau ou la machine en mode power on si vous restaurez un backup d'une VM actuellement en production (risque de conflit d'IP).
Il est également nécessaire de renommer le nom de la VM lors de la restauration pour que la VM existante ne soit pas écrasée.
Une fois la machine et les options sélectionné il vous suffira de cliquer sur le bouton restore pour finaliser l'opération.