F.A.Q. sur Cloud Public

Foire aux questions

Questions Commerciales


Quelle est la différence entre Cloud Public et Cloud Dédié?

Cloud Public propose des ressources garanties et constantes sur des infrastructures partagées à haute performance, facturées à l’usage (horaire ou mensuel) dans le cadre d’une utilisation ponctuelle et d’une activité fortement variable.

Le Cloud Dédié OVH met à votre disposition des ressources virtuelles dédiées sur des infrastructures totalement dédiées, pour un degré d’isolation supplémentaire. Il permet la création d’un cloud hybride et offre un plus vaste champ d’usages professionnels.

Quelle est la procédure pour commander Cloud Public ?

Tout se passe depuis votre Espace Client OVH. Vous n’avez pas de commande à effectuer sur le site. Un identifiant, un mot de passe, et vous activez vos serveurs Cloud Public instantanément. La facturation s’effectue par après en fonction de votre utilisation.

Quels sont les moyens de paiement et la méthode de facturation de Cloud Public ?

Vous pouvez mobiliser les moyens de paiement disponibles sur OVH.com : Paypal et carte de crédit. L’un d’eux vous sera demandé et enregistré lors de la toute première activation.

La facturation de votre consommation a lieu entre le 1er et le 5 de chaque mois et porte sur l'utilisation du mois précédent. En cas de tarification au mois, le forfait du mois à venir vous est facturé en même temps que les éventuels dépassements du mois précédent (instances, stockage d'objets). En cas de transfert vers une ressource à l'heure en cours de mois, un prorata temporis est débité immédiatement pour le mois en cours.
Toute instance est facturée tant qu’elle n’est pas supprimée de votre Espace Client OVH.

Comment optimiser la facturation de mes serveurs Cloud Public ?

La facturation à l'usage permet également d'optimiser vos coûts si vos projets impliquent une consommation mensuelle. Bénéficiez de 50 % de réduction, que vous choisissiez le forfait mensuel lors de la création de vos instances ou en cours d'utilisation.

Vous pouvez suivre votre consommation encore plus précisément grâce à des projections obtenues depuis l’historique de vos précédents usages. Vous pouvez également choisir une facturation dissociée par projets, ou ensembles de serveurs Cloud Public, permettant une éventuelle refacturation au sein de votre entreprise.

Public Cloud facture-t-il le trafic entrant et sortant des instances ?

Le trafic public entrant et le trafic privé entrant et sortant (vRack) sont illimités et gratuits dans l'ensemble de nos régions Public Cloud.
Le trafic public sortant est gratuit et illimité, à l'exception des régions de Singapour (SGP) et Sydney (SYD) : un forfait de 1 024 Go/mois par projet et par datacenter vous est offert. Chaque Go supplémentaire vous sera facturé 0,103$/Go.

Quel est l'avantage du crédit cloud ?

Le crédit cloud est disponible pour les utilisateurs souhaitant régler simplement leurs factures d'un projet cloud donné. Idéal pour les projets dont la durée de vie est prévisible, ou encore pour les organisations soucieuses d'anticiper leurs paiements.

À l'instar d'une instance ou d'un conteneur, l'achat de crédit cloud donne lieu à une facture. Une fois votre projet crédité, toutes les factures associées seront recouvrées en priorité par le montant de crédit cloud disponible.

Comment est facturé le trafic des instances hébergées à Sydney ou Singapour ?

Chaque projet Public Cloud comprend 1 To (1024 Go) de trafic sortant par datacenters (soit 1 To pour Sydney et 1 To pour Singapour), renouvelé chaque mois. Chaque Go supplémentaire de trafic sortant est facturé 0,103$/Go.

Remarque : Tous les datacenters OVH en Europe et en Amérique du Nord bénéficient quant à eux d'un trafic illimité, sans frais supplémentaires.

Projet Cloud Centre de données Instances Utilisation mensuelle du trafic sortant
Projet-1 SYD (Sydney) B2-30 800 Go
Projet-1 SYD (Sydney) S1-2 400 Go
Projet-1 SGP (Singapour) B2-7 1300 Go
Projet-1 BHS (Canada) R2-15 1500 Go

Projet Cloud Centre de données Utilisation du trafic public sortant Inclus avec votre projet Excédents
Projet-1 SYD (Sydney) 1200 Go 1024 Go 176 Go
Projet-1 SGP (Singapour) 1300 Go 1024 Go 276 Go
Projet-1 BHS (Canada) 1500 Go Illimitée -

Comment puis-je suivre ma consommation de trafic pour mes instances hébergées à Sydney et Singapour ?

Dans votre espace client OVH, une fois placé dans la partie « Cloud » et sur votre projet, cliquez sur « Gestion administrative », puis sur « Consommation ».

Vous pourrez y consulter votre consommation en trafic par projet cloud et par datacenters. Veuillez noter que l’information affichée peut prendre jusqu’à trois heures pour refléter votre consommation réelle.

Vais-je recevoir une alerte lorsque le seuil du trafic inclus dans mon offre Public Cloud pour mes instances hébergées à Sydney et Singapour est sur le point d’être dépassé ?

Non. Il n'y a pas de système d'alerte pour votre consommation de trafic.

Comment est calculé mon quota de trafic lorsque j'utilise des instances à Sydney et/ou Singapour sur une base horaire ?

Il n'y a pas de différence avec le quota de trafic, qu'une instance soit facturée sur une base horaire ou mensuelle. Il est toujours calculé sur la base du trafic sortant total, par projet cloud et par centre de données.

Mon quota de trafic pour Sydney et Singapour est-il basé sur le trafic du réseau public et privé, ou seulement sur le trafic public ?

Le trafic sur le réseau privé est gratuit et illimité. Cependant OVH monitore la surconsommation (au-delà de 75 % d’utilisation de la capacité du réseau sur 72 minutes au cours des dernières 24 heures) sur les réseaux privés en suspendant l’instance en question.

Mon quota de trafic pour Sydney et Singapour est-il basé sur le trafic entrant ou sortant ?

La facturation est calculée sur la base du trafic public sortant dépassant le quota de trafic inclus. Le trafic entrant n'est pas facturé.

Existe-t-il une API me permettant de suivre ma consommation de données (par exemple à Sydney et à Singapour) ?

Cette solution est en cours de développement chez OVH.

Si je n'utilise pas la totalité de mon quota de trafic inclus, sera-t-il reporté au mois suivant ?

Non. Chaque mois, le trafic inclus est réinitialisé à 1 To par centre de données, quelle que soit la consommation du mois précédent.

Puis-je transférer mon trafic inclus à Sydney et à Singapour entre comptes, entre projets de cloud public ou entre datacenters d'un même projet ?

Non. Le quota de trafic pour Sydney et Singapour ne peut pas être transféré ni reporté d'un mois sur l'autre.

Questions Techniques


Quelles performances de disque proposez-vous avec vos serveurs Cloud Public ?

OVH garantit jusqu'à 500 IOPS pour les instances VPS et jusqu'à 1000 IOPS pour les instances CPU et RAM. Quant aux disques additionnels, leur niveau de performance va jusqu'à 250 IOPS pour les Classic et jusqu'à 3000 IOPS pour les High Speed.

Pour tester vous-même la performance de vos disques, consultez notre guide.

Quels débits sur le réseau public proposez-vous avec vos serveurs Public Cloud ?

OVH garantit 250 Mbps de bande passante pour la plupart des instances aux ressources garanties jusqu'à 4 vCores, et 500 Mbps au-delà. Quant aux instances Sandbox, elles proposent une bande passante allant jusqu'à 100 Mbps.

Quelle est la meilleure méthode de stockage de fichiers dans le Cloud Public ?

OVH vous propose d'utiliser le Stockage d'objets pour déposer et retirer tout type de fichier. Une simple requête http(s) depuis l'Espace Client ou l'API et le transfert démarre. Vous payez le gigaoctet de stockage et le gigaoctet de trafic sortant au tarif le moins cher du marché.

Comment faire évoluer mes instances si j’ai besoin de plus ou moins de ressources ?

À tout moment, vous pouvez décider de désactiver une instance Cloud Public puis d’en activer une nouvelle plus adaptée à votre nouvelle utilisation, ou encore d’en rajouter une à vos machines existantes. Vous n’avez rien à commander ou à résilier. Connectez-vous simplement à votre Espace Client et la fonctionnalité de mise à niveau supérieur ou inférieur sera disponible.

Est-il possible de personnaliser mes serveurs Cloud Public ?

Vous disposez d’un accès racine (root) à chaque serveur Cloud Public que vous activez. Ainsi, toutes les installations et configurations logicielles sont sous votre responsabilité. Quant à la configuration matérielle, vous avez le choix entre dix modèles de serveurs Cloud Public. L'ajout d'espace disque supplémentaire et d'IP géolocalisées est également possible depuis votre Espace Client

Découvrir toutes les fonctionnalités

Quel choix de centres de données Cloud Public propose-t-il à l’activation ?

En europe, nos datacentres français de Strasbourg et de Gravelines sont tous opérationnels pour y héberger vos serveurs Public Cloud. Les datacenters de Londres, Francfort et Varsovie permettent également de couvrir le reste du territoire européen. Notre datacenter de Beauharnois au Canada permet de couvrir le zone nord américaine. Enfin les datacenters de Sydney et Singapoure accueillent également les services Public Cloud.

Comment administrer mes serveurs Cloud Public ?

L’Espace Client vous permet d’activer et de configurer vos instances, mais aussi de les piloter au moyen d’une clé SSH que vous pourrez créer. Vous avez également accès à l’API OVH et à l’API OpenStack Horizon pour gérer et automatiser vos actions.

Vous pouvez également gérer de multiples projets à base de serveurs Public Cloud en en déléguant les droits d’accès selon vos utilisateurs (admin, technique, client etc.). Vous bénéficiez également de fonctionnalités de supervision, de redémarrage ou de mode rescue, directement depuis votre Espace Client OVH.

Est-il possible de sauvegarder mes serveurs Cloud Public?

Vous pouvez réaliser des images (ou instantanés) de vos instances à tout moment, de manière illimitée.

Quel est le niveau de SLA (accord de niveau de service) garanti par Cloud Public ?

Public Cloud s’engage sur un niveau de service de 99,999 % pour l'ensemble des ressources disponibles (compute, stockage, réseau). En cas de perte de connectivité constatée par le support et ne correspondant pas à une maintenance planifiée, un dédommagement de 0,5 % par minute d'indisponibilité est mobilisé (à hauteur de 100 % de votre consommation du mois concerné).

Peut-on installer des licences Windows sur les serveurs Cloud Public ?

Oui, vous pouvez choisir de démarrer une instance Windows depuis votre Espace Client OVH, ou d'installer l'image Windows de votre choix depuis votre interface Horizon. Aucuns frais supplémentaires pour accéder à la distribution et à la licence Windows.

Pour rendre simples et lisibles les tarifs de nos instances Windows, la différence de prix avec nos instances Linux est consultable sur nos pages produits, d'un simple clic sur le bouton "Faites votre choix".

La limite d'IOps des volumes est-elle globale à l'instance ou propre à chaque volume ?

Chaque volume a sa propre limitation en terme d'IOps. En plus de cela, il y a une limite globale de la version (différente selon les tailles) qui elle est valable pour le cumule des IOps de l'instance.

Peut-on configurer les groupes de sécurité par l'interface de l'espace client ?

Non, les groupes de sécurité ne sont configurables que depuis le GUI OpenStack (Horizon) et un CLI pour le moment.

Peut-on dynamiquement augmenter la taille d'un volume tout en continuant à écrire sur le disque ?

Non, un volume doit être déttaché avant de pouvoir l'agrandir.

Y-a-t-il un nombre maximum de volumes additionnels que l’on peut attacher à chaque instance ?

Oui, la limite est à 26 volumes additionnels.

Le redimensionnement d'une instance peut-il se faire à chaud pour CPU et RAM ?

Non, un changement de flavor nécessite un redémarrage du serveur.

Peut on ajouter un volume SSD local à une instance ?

Non, les volumes additionnels sont nécessairement des volumes Ceph distants.

Peut on monter un volume additionnel sur plusieurs serveurs en même temps ?

Non, cette fonctionalité est en cours de développement sur OpenStack, elle sera disponible dans les prochaines versions.

Comment obtenir de l’aide à l’installation ou la configuration ?

Vous pouvez contacter le soutien technique OVH en créant un billet directement depuis votre Espace Client, en cliquant sur Soutien puis Nouveau Billet. Vous pouvez augmenter la criticité de votre demande en cochant la case indiquée au bas du formulaire de saisie. Nos équipes sont à votre disposition 24h/24, 7j/7.