À Montréal, OVH fait peau neuve et révise à la hausse ses ambitions nord-américaines

Doublement des effectifs dans la région de Montréal, programme d’accompagnement des jeunes pousses les plus prometteuses : les projets ne manquent pas pour OVH, qui vient d’inaugurer son tout nouveau siege social nord-américain, au cœur de Montréal. Synthèse des annonces-phares et retour en images.

Le 21 octobre dernier, une cinquantaine de personnes (partenaires, clients, médias) avait répondu présent à l’invitation d’OVH, qui vient d’investir dans le centre-ville de Montréal un nouvel espace de 17 800 pieds carrés. Implantée au Canada depuis 2012, la compagnie a connu une croissance importante, propulsée par l’explosion des besoins numériques et la consécration de l’IoT (Internet des Objets) comme nouveau paradigme. Des tendances nouvelles qui ont profondément rebattu les cartes de l’industrie TI, avec ses applications de plus en plus gourmandes en données. Toujours sur la brèche pour offrir le meilleur du cloud, OVH possède des atouts indiscutables afin de répondre à une demande grandissante, comme l’a rappelé Laurent Allard, directeur général d’OVH Groupe, lors de l’inauguration : « Notre offre de services rencontre l es plus hauts standards de l’industrie et s'adapte à tous les types de clients, du développeur à la start-up, en passant par les PME, les fournisseurs d'applications ou les plus grandes entreprises. Transversalité, compétitivité et sécurité constituent la recette de notre croissance et de notre succès en Amérique du Nord. »

Laurent Allard, directeur général d'OVH Groupe

Québec, porte d’entrée privilégiée en Amérique du Nord
Autour de Laurent Allard et Lionel Fumery, directeur général d’OVH Canada, les ambitions sont affichées sans détour : développer, accueillir et partager seront au coeur du projet de cet « espace ouvert », qui accueille dèjà près de 100 employés répartis sur des plateaux dédiés au développement technique, commercial et au service client. Plusieurs bureaux seront également alloués à l’accompagnement des jeunes pousses du milieu des TI. Une « Serre OVH » qui ambitionne de dénicher et faire grandir les talents de demain pour nouer le moment venu de nouveaux partenariats. « L’objectif est de partager nos connaissances et travailler avec ceux dont les domaines d’expertise sont complémentaires aux nôtres », précise Laurent Allard. Un programme qui s’inscrit dans le dispositif plus global de soutien à l’innovation annoncé lors de « l’OVH Summit » en septembre dernier. Une « plateforme de lancement vers le numérique » (« Digital Launch Pad ») qui a pour volonté d’accompagner les entreprises en démarrage jusqu’à la mise sur le marché de leur solution. Le bureau de Montréal sera en première ligne pour sélectionner les meilleurs projets, prodiguer des conseils techniques, financiers et logistiques, proposant le cas échéant un hébergement physique au siège d’OVH. Ce nouvel espace promet enfin d'être un lieu de rencontre et d'échange pour la communauté TI montréalaise, à travers la tenue régulière de 5 à 7, meet-ups, conférences, formations etc.

Ainsi reconfigurée, l’implantation montréalaise complète idéalement les deux autres unités d’affaire d’OVH au Québec : Beauharnois (rive sud de Montréal), siège d’un centre de données d’une capacité de 360 000 serveurs, et la ville de Québec, qui abrite un centre de R-D spécialisé dans l’expérience utilisateur (UX). Près de 140 embauches ont été annoncées dans le Grand Montréal, constituant un doublement des effectifs à moyenne échéance. Un chiffre qui vient s’ajouter aux 50 emplois hautement qualifiés prévus dans la région de Québec et annoncés en avril dernier pour le lancement du bureau UX.

Une cinquantaine de personnes (partenaires, clients, journalistes) ont répondu présent

À l’Ouest, tout de nouveau
Les velléités d’expansion d’OVH au Québec sont le reflet de l’attractivité de la province en matière de TI. Montréal en particulier, qui pourrait devenir la 3e métropole au monde à obtenir le label « French Tech » - après New York et Tokyo. Cette appellation vise à reconnaître le statut de pôle d'excellence technologique aux métropoles les plus innovantes. Depuis plusieurs mois, OVH appuie la candidature du Grand Montréal auprès du gouvernement français. Soutenue par le maire de Montréal Denis Coderre, cette opération de promotion intitulée « Bleu-Blanc-Tech » consiste à dynamiser les initiatives des entreprises françaises et montréalaises afin d'accélérer leur internationalisation.

Au delà du Québec, c’est sur tout le continent nord-américain qu’OVH compte accroître son influence. La côte-ouest notamment, où un nouveau centre de données pourrait voir le jour dès 2016. Un jalon hautement symbolique dans l’histoire du groupe outre-Atlantique, entamé en septembre dernier avec l’ouverture du premier bureau d’OVH à San Francisco.

Cette stratégie d’expansion tous azimuts, OVH en a fait son cheval de bataille pour les deux années à venir, puisque pas moins de 12 nouveaux centres de données ouvriront leurs portes dans plusieurs zones stratégiques du globe. Ils viendront s’ajouter aux 17 déjà en activité, qui hébergent aujourd’hui plus de 220 000 serveurs.

Revivez l’événement en images.

Les nouveaux bureaux ont une superficie de 7800 pi²
Séverine Boitier, consultante RP, et Jérôme Arnaud, VP Opérations Amérique du Nord chez OVH
Ce nouveau siège complète idéalement les deux autres unités d’affaire d’OVH dans la région (Beaurnois et Québec)
“Partager nos connaissances et travailler avec ceux dont les domaines d’expertise sont complémentaires aux nôtres” -Laurent Allard, Directeur Général d’OVH