IPv6



Prenez de l’avance : optez pour un adressage IPv6









Engouement d'Internet

Tout commença...


Aux origines de l'Internet, personne n’était capable d'imaginer l'engouement qu'il susciterait. Aussi, lorsqu'il fut question d'identifier les machines sur le réseau, on a estimé que le protocole IPv4 et son adressage sur 32 bits était suffisant.

L'arrivée des mobiles, la croissance des interconnexions, la multiplication des services, mais aussi les demandes de pays "web-émergeants" (Afrique, Asie, etc. ) , le nombre d'IPv4 disponible est quasiment épuisé.

Pour remédier à cette pénurie à venir, les ingénieurs travaillent depuis 1998 sur un nouveau protocole. Celui-ci permet, entre autres, de s'affranchir de cette limite du nombre d'IP. L'une des solutions fut de passer d'un codage des adresses de 32 bits à 128 bits. Ainsi naissait l'IPv6.




IPv6 recoit une adresse sur 128 bits

128 bits vs 32 bits quelle différence ?


Un bit peut prendre deux valeurs : 0 ou 1. Concrètement, cela signifie que chaque élément connecté sur le réseau en IPv4 se voit attribuer un code sur 32 bits. Un rapide calcul nous montre que cela fait 2^32 éléments potentiellement connectés sur le réseau, soit à peu prêt 4 Milliards d’équipements (4 294 967 296). Et encore, elles ne sont pas toutes disponibles !
Un élément connecté en IPv6 reçoit une adresse sur 128 bits, ce qui donne 2^128 éléments qui peuvent potentiellement être connectés sur le réseau. Pour vous donner un ordre d'idées, on estime que cela permettrait d'attribuer « 60 000 milliards de milliards d'adresses par habitant » (source : IPv6, Théorie et Pratique, Gisèle Cizault, Ed. O’Reilly, Novembre 2005).

Ce grand nombre d'adresses IP disponibles aura deux conséquences collatérales.



Network Adress Translation
Disparition du NAT

Le NAT (pour Network Adress Translation), est, pour simplifier, le procédé qui permet aux machines d'un réseau local de dialoguer avec l'Internet sans pour autant qu'elles aient besoin d'une adresse IP (hors de celle du réseau local).
Si le NAT a un réel intérêt quand le réseau est en IPv4, puisqu'il permet de réduire la quantité d'IP à fournir pour connecter les machines, il devient caduque en IPv6 vu la quantité d'adresses IP disponibles.



Adresses Multiples

La profusion d'adresses IP disponible rendra possible l'attribution de plusieurs adresses à une seule et même machine, permettant par exemple de segmenter des services.



Notation

IPv4: 213.186.33.34
IPv6 :2001:0DB8:0000:0000:0400:A987:6543:210F

Mais rassurez-vous les DNS sont compatibles IPv6.




IPv6 c'est aussi...


  • Une simplification du format de l'en-tête qui accélère le processus de routage ;
  • L'authentification et la confidentialité sont intégrées dans la norme, ce qui en facilite le déploiement ;
  • L'auto-configuration est intégrée au protocole et ne dépends plus d'un service tiers (DHCP) ;
  • Une diffusion multi-destinataires améliorée car standardisée ;
  • Une prise en compte de la mobilité via le concept de "Home Address (HoA)", ou adresse-mère, et d' adresse temporaire appelée Care-of Address (CoA).




... OVH est prêt ! Et vous ?


Retrouvez l'option IPv6 sur Housing, serveurs dediés et hébergement mutualisé.