OVH NEWS | ACTUALITÉ, INNOVATION ET TENDANCES IT


Découvrir, comprendre et anticiper














Le 21 / 06 / 2012
Partagez
Article rédigé par Christophe Brunet


« Dual Stack » : l’IPv6 pour de vrai


« Dual Stack » : l'IPv6 pour de vrai

Depuis juin 2012, OVH.com propose à ses abonnés ADSL de passer à l’IPv6 « Dual Stack ». Une technologie qui permet enfin à l’internaute de s’affranchir de l’IPv4 selon Basheer Essa, ingénieur réseau chez le FAI.



En quoi l’IPv6 fournie par OVH.com est-elle différente ?


Cliquez pour agrandir

Basheer Essa : La plupart des fournisseurs d’accès à Internet (FAI) ne disposent pas d’infrastructures 100% compatibles avec l’IPv6. Ils ne peuvent pas transmettre ces flux de l’internaute directement vers le site consulté : tôt ou tard, un routeur acceptant uniquement l’IPv4 interromprait les échanges. Ces FAI ont donc trouvé une solution palliative, consistant à insérer des paquets IPv6 dans des paquets IPv4. Concrètement, les données IPv6 sont envoyées de l’ordinateur vers le modem du client, qui les encapsule dans des paquets IPv4. Ces informations ne seront « décapsulées » qu’en bout de course, avant qu’elles ne soient transmises au site Internet.


Et donc ce n’est pas le cas chez OVH.com ?

Nous, nous proposons une vraie connectivité IPv6, basée sur la technologie « Dual Stack ». Cela signifie que notre réseau est 100% compatible à la fois avec l’IPv4 et l’IPv6. Si l’un de nos internautes se connecte à un site Internet en IPv6, ses paquets sont transmis tels quels de bout en bout de la chaîne. Ils ne sont jamais encapsulés ou modifiés.


Y a-t-il un réel avantage pour les internautes ?

Ils ne sont plus enchaînés à l’IPv4 ! S’ils le souhaitent, ils peuvent fonctionner uniquement en IPv6 et s’assurer que tout leur réseau interne est compatible avec ce protocole. Chez la plupart des autres FAI, ce choix n’est pas possible : l’internaute doit conserver une IPv4 pour encapsuler ses flux IPv6. Mais avec la pénurie mondiale d’IPv4, qu’adviendra-t-il le jour où les opérateurs ne pourront plus fournir ces adresses ? Cette méthode n’est pas viable sur le long terme.


Est-il vraiment envisageable de se passer de l’IPv4 ?

Il est vrai qu’aujourd’hui, peu de sites supportent l’IPv6. Mais il y a une réelle prise de conscience des acteurs d’Internet. Par exemple, le 8 juin 2012, de nombreux géants du Web (Cisco, Google, Yahoo!, Facebook, etc.) ont activé ce protocole lors du « World IPv6 Launch ». OVH.com a d'ailleurs participé à cet événement. Et dans un futur proche, les autres sites seront forcés de s’y mettre. Mieux vaudra être prêt ce jour-là !

Pour en savoir plus : OVH Télécom