OVH NEWS | ACTUALITÉ, INNOVATION ET TENDANCES IT


Découvrir, comprendre et anticiper














Le 13 / 06 / 2013
Partagez

Article rédigé par Vivien Lemaire


VDSL 2 d'OVH Télécom : les meilleures performances du marché


Débit descendant atteignant 100 Mbps, débit montant jusqu’à 32 Mbps PTM. Ce lundi 10 juin à 0h00, OVH Télécom a procédé à l’activation du VDSL à Bordeaux, offrant ainsi à ses clients éligibles des débits supérieurs de 28 % à ceux de ses concurrents.



Les Bordelais avaient sans doute déjà coché la date dans leur calendrier. Ce 10 juin a en effet débuté dans leur agglomération la première phase de déploiement du VDSL 2, officialisée par l’ARCEP le 26 avril dernier. OVH est passé à l’action sur ses NRA dégroupés et propose aux habitants de la CUB (Communauté urbaine de Bordeaux) d’accélérer jusqu’à trente fois l’envoi de données et jusqu’à quatre fois le téléchargement, par rapport à une connexion ADSL2+. Dans la nuit du 9 au 10 juin, les abonnés OVH éligibles ont ainsi été automatiquement basculés vers le très haut débit.







Une accélération nette de la connexion

Pour les utilisateurs privilégiés qui ont l’occasion de mesurer la puissance du VDSL 2, le progrès est immédiatement sensible dans les usages quotidiens. Comme l’indique Matthieu Carbonnier, chef de projet xDSL, « de l’ADSL au VDSL, la différence est flagrante ! Le débit descendant maximal passe de 28 à 100 Mbps, ce qui signifie que les clients peuvent télécharger des fichiers beaucoup plus gros, beaucoup plus vite. Cela sera particulièrement marquant dans les entreprises où la connexion est partagée entre plusieurs dizaines de collaborateurs. »
Les gains en performance sont encore plus perceptibles sur le débit montant, qui atteint 32 Mbps contre 1 Mbps pour l’ADSL. Plus confortable, cette technologie devrait par ailleurs accélérer l’adoption du Cloud : « Aujourd’hui, les sauvegardes en entreprise se font principalement la nuit pour ne pas surcharger la connexion, et sont souvent limitées par le faible débit montant. Dorénavant, il est possible de synchroniser plus de documents – même volumineux – tout en conservant une connexion optimale, y compris en pleine journée », explique Matthieu.







Bascule rapide et progrès immédiat

Avec cette nouvelle technologie, plus de 16 % des lignes sont en mesure de bénéficier d’une augmentation de débit. OVH, qui avait anticipé cette évolution, « était prêt depuis longtemps », se félicite Matthieu : ses équipements sont « VDSL ready » depuis le début du dégroupage. « Cela signifie que le 10 juin à minuit, nous n’avons eu qu’à basculer nos clients vers le VDSL. Une opération simple et qui ne nécessite aucun changement matériel. Le réseau, surdimensionné, est tout à fait apte à accueillir le surplus de charge. » Les premiers chanceux n’ont en effet pas hésité à éprouver les performances de leur nouvelle connexion. Dès les premières minutes suivant l’activation du VDSL 2, le progrès était palpable et les clients exprimaient leur satisfaction, notamment sur Twitter.







Des équipements optimisés

Ces performances ne doivent rien au hasard. OVH sélectionne et assemble les meilleurs équipements, suivant une logique « best of breed », et les configure en fonction des caractéristiques des lignes. Fort de cette expertise, l’hébergeur a pu assurer la transition vers le très haut débit « en douceur, conformément à nos tests qui avaient tous été concluants », se rejouit Matthieu.







Votre ligne est-elle éligible au VDSL 2 ?


Très complet, le test d’éligibilité VDSL OVH vous permet notamment de connaître la distance qui vous sépare de votre NRA ainsi que les débits théoriques de votre ligne.